VIDÉO - Un membre de l'équipe de Macron démissionne pour conflit d’intérêt

Politique
EN MARCHE - Le professeur Jean-Jacques Mourad avait des liens - rémunérés - avec les laboratoires Servier. Dans un communiqué, mardi 7 mars, il a annoncé qu’il mettait un terme à sa collaboration avec l’équipe "santé" d’Emmanuel Macron.

Selon une information du Monde, le cardiologue Jean-Jacques Mourad se retire de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, pour conflits d’intérêts. Dimanche 4 mars, le Formindep, association pour une information médicale indépendante, avait révélé que le professeur avait réalisé plusieurs interventions rémunérées pour le compte des laboratoires Servier. 66 exactement, réalisées entre le 1er janvier 2013 et juin 2016.

En marche! ignorait ses relations avec Servier

En plus de la rémunération perçue pour ces opérations, le professeur Mourad a touché 80 000 euros de frais de restauration et de transports. L’intéressé reconnaît les faits dans le communiqué annonçant son retrait, mardi 7 mars : "Je reconnais ne pas avoir fait état de mes liens avec le laboratoire Servier, ni au moment d’intégrer ce groupe ni au cours de nos travaux".


Le cabinet d'Emmanuel Macron a confirmé à LCI que le Jean-Jacques Mourad faisait partie d'un groupe d'experts santé composé d'une cinquantaine de collaborateurs. Ceux-ci reconnaissent avoir découvert les liens du cardiologue avec Servier il y a quelques jours, et minimisent l’importance du cardiologue dans leur groupe. Lui-même assure dans son communiqué n’avoir "aucune influence sur quoi que ce soit dans la vie des médicaments de Servier".  Interrogé sur cette démission, Emmanuel Macron, en visite aux Mureaux ce mardi, a indiqué qu'il allait "saisir [le] comite d'éthique [d'En Marche !], pour demander à chacun des contributeurs de faire part d'éventuels conflits d'intérêts". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter