"En marche" : quand Macron gonfle le nombre de ses adhérents

"En marche" : quand Macron gonfle le nombre de ses adhérents

MATHEMATIQUES POLITIQUES – Le ministre de l'Economie, qui a lancé la semaine dernière son propre parti politique, a manifestement surestimé le nombre de ses adhérents. Emmanuel Macron se targuait dimanche d'avoir déjà "13.000 adhérents". De l'art d'enjoliver la réalité.

Emmanuel Macron s'est-il vu plus beau qu'il ne l'est ? Invité dimanche 10 avril au soir du journal télévisé de France 2, le ministre de l’Economie a farouchement défendu la création de son propre mouvement politique, baptisé "En Marche". Un mouvement condamné au succès, à l'entendre : "Ce n'est pas une aventure personnelle. Il y a, toutes les 30 secondes, un nouvel adhérent. Donc il y a aujourd'hui 13.000 adhérents". En moins de cinq jours, la performance a de quoi impressionner même les plus dubitatifs.

Confusion sur les clics

Las, il semble que le ministre se soit quelque peu enflammé. Comme le révèle ce mercredi le Canard Enchaîné, ce ne sont pas 13.000 adhésions qui ont été comptabilisées, mais… 13.000 clics, soit, au moment où Macron parlait, 13.000 visites du site. Ce qui laisse envisager un nombre d'adhérents significativement plus réduit. Venant de quelqu'un qui a été l'associé de l'une des premières banques d'affaires de France, l'interprétation des chiffres a de quoi surprendre…

A LIRE AUSSI
>> Le mouvement lancé par Emmanuel Macron en quatre questions
>>
Emmanuel Macron et ses phrases pas vraiment de gauche

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 222 décès en 24h, forte baisse du nombre de personnes hospitalisées

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

EN DIRECT - Lelandais : la vidéo de la reconstitution diffusée, des proches d'Arthur Noyer quittent la salle

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.