En pleine tourmente, Nicolas Hulot élu personnalité politique de l'année, un an après... François Fillon

Politique

Toute L'info sur

Nicolas Hulot, un ministre dans la tempête

TIMING - Le ministre de la Transition écologique, mis en cause pour des faits de viol et de harcèlement, a été primé par le Trombinoscope, jeudi 15 février, qui avait déjà nommé un homme politique sous les projecteurs, l'année passée.

Le Trombinoscope se ferait-il la spécialité des récompenses au timing pour le moins discutable ? Un an après avoir élu François Fillon "personnalité politique de l'année", alors que le "PenelopeGate" faisait déjà trembler sa campagne présidentielle, le célèbre annuaire du monde politique a décidé de remettre, jeudi 15 février, ce prix fort symbolique à... Nicolas Hulot. 

Voir aussi

Le ministre de la Transition écologique, qui a fait au mois de mai ses premiers véritables pas en politique en rejoignant le gouvernement, a ainsi été honoré par l'éditorialiste Christophe Barbier (BFM TV et L'Express), qui a justifié cette récompense par le fait que "toute l'écologie politique respose sur les épaules de Nicolas Hulot, et elle est plus écologique et moins politique". Un éloge que ne partageront pas forcément les associations anti-nucléaires, mais que devrait apprécier l'ancien animateur, mis en cause dans une enquête d'Ebdo pour des faits de viol et de harcèlement sexuel.

En vidéo

Nicolas Hulot va porter plainte contre Ebdo

Christophe Barbier a d'ailleurs fait référence au malaise qui touche le ministre, qui s'est éloigné de son ministère ces derniers jours : "À l’Elysée on craint la vacance de Monsieur Hulot."

Le palmarès complet du Trombinoscope 2017

  • 1Personnalité politique de l'année

    Nicolas Hulot

  • 2Ministre de l'année

    Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale

  • 3Révélation politique de l'année

    Christophe Castaner, secrétaire d'Etat aux Relations parlementaires 

  • 4Députée de l'année

    Amélie de Montchalin (LREM) 

  • 5Sénatrices de l'année

    Esther Benbassa (EELV) et Catherine Troendlé (LR)

  • 6Elu local de l'année

    Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse

  • 7Elue la plus connectée de l'année

    Paula Forteza (députée LREM)

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter