Encadrement des loyers : Martine Aubry défie Manuel Valls

Politique
DirectLCI
LOGEMENT - La maire de Lille Martine Aubry a demandé ce samedi que l’encadrement des loyers soit appliqué, entre autres, dans la ville qu’elle dirige. Une mesure sur laquelle Manuel Valls était pourtant revenu vendredi.

Certaines journées sont à oublier. Pour Manuel Valls, ce samedi 30 août en fait partie. Hué par des manifestants à son arrivée à l’ Université d’été du PS à La Rochelle en début d’après-midi, le Premier ministre avait dû faire face un peu plus tôt à la provocation de Christiane Taubira . La ministre de la Justice, également à La Rochelle, s’était en effet rendue dans la matinée à la réunion des "frondeurs" qui contestent sa politique économique.

Samedi après-midi, c’est Martine Aubry qui a pris le relais des hostilités. Dans un communiqué, la maire de Lille demande que l’encadrement des loyers soit appliqué à Lille, la ville dont elle est maire. Manuel Valls était pourtant revenu la veille sur la généralisation de la mesure, annonçant vendredi qu’il la limitait à la capitale, et encore à titre expérimental.

Le soutien de Claude Bartolone

"Paris n'est pas la seule ville de France à avoir besoin d'une régulation de ses loyers", écrit Martine Aubry. Lille a été "reconnue comme la troisième la plus chère de France", poursuit-elle. "Nous demandons que, comme Paris, Lille et d'autres villes volontaires bénéficient de l'encadrement des loyers prévus par la loi Alur (pour l’accès au logement et un urbanisme rénové) dans le respect de l'engagement 22 de François Hollande".

Une prise de position qui réjouira l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, qui avait porté cette mesure avant de quitter le gouvernement après les municipales. La sortie de Martine Aubry a d’ores et déjà reçu le soutien de Claude Bartolone. "Cela ne me dérangerait pas du tout que l'on laisse une marge de manœuvre aux élus locaux", a indiqué le président de l'Assemblée nationale à La Rochelle, souhaitant "une conjugaison forte entre ce qui se décide au niveau national et ce qui se vit au niveau local". Manuel Valls est prévenu : son acte d'autorité, en début de semaine vis-à-vis d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon , n'a pas fait taire toutes les voix dissidentes.

EN SAVOIR +

>> La Rochelle : les proches de Manuel Valls tentent de désarmorcer la bombe Christiane Taubira

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter