Enquête sur les assistants parlementaires : mis en cause par le RN, Eric Dupond-Moretti contre-attaque

Enquête sur les assistants parlementaires : mis en cause par le RN, Eric Dupond-Moretti contre-attaque

POLÉMIQUE - Invité sur le plateau de BFMTV, Eric Dupond-Moretti a réagi à l'affaire des emplois fictifs des assistants parlementaires au sein du Rassemblement national. Le trésorier du RN accuse le Garde des Sceaux d'avoir fait "fuiter" le rapport.

Visé par le Rassemblement national, Éric Dupond-Moretti réplique. Le Garde des Sceaux a réagi aux attaques du parti, après la parution d’un rapport de police synthétisant l’enquête qui vise Marine Le Pen pour des cas d’emplois fictifs d’assistants d’eurodéputés RN. Des faits qui remontent à 2018, et dont le Journal du Dimanche a publié le rapport ce 16 mai. 

Aussitôt, Marine Le Pen a contre-attaqué en accusant le JDD d'être un "organe officiel du pouvoir macroniste", dans un message publié sur Twitter. Invité sur le plateau de BFMTV, Éric Dupond-Moretti a déclaré au sujet de la présidente du RN : "C’est un mensonge de plus, de la politique de caniveau."

Éric Dupond-Moretti a ajouté : "Il y a quelque chose que je déplore, c'est que les procès-verbaux fassent l'objet d'une publication. Marine Le Pen, pour qui je n'ai pas une grosse sympathie, est en réalité une justiciable comme toutes les autres. Le secret d'enquête ça existe. Elle utilise et instrumentalise à son compte cette procédure pour dire quoi ? Que la police qu'elle soutient tout le temps, à des fins parfois politiciennes, aurait obéi au Garde des Sceaux ? C'est doublement diffamatoire."  Et de conclure : "La Constitution me l’interdit, je ne l’ai jamais fait."

Le Journal du dimanche fait état d’un rapport de 98 pages de l’office anticorruption (OCLCIFF) daté du 15 février et adressé à la juge d’instruction Claire Thépaut, qui a mené les investigations. La magistrate a toutefois été nommée en décembre au tribunal de Bobigny et n’est plus chargée du dossier.

Lire aussi

Marine Le Pen "responsable directe" du système

D'après un rapport de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) révélé par le Journal du Dimanche, la députée du Pas-de-Calais aurait organisé, à partir de 2014, un "système frauduleux" visant à détourner des fonds européens par le biais d'emplois fictifs d'assistants parlementaires.

Le rapport de 98 pages a été remis le 15 février à la juge d’instruction Claire Thépaut. Il met en cause "17 dirigeants, élus et proche du RN", note le JDD, expliquant que les enquêteurs "estiment avoir découvert assez d'éléments probants pour qu'ils soient poursuivis pour 'détournement de fonds publics' ou recel de ce délit". Dans le document, Marine Le Pen est désignée comme la "responsable directe" du système mis en place.

L'AFP, elle, rappelle que le Parlement européen, partie civile, a estimé son préjudice à 6,8 millions d'euros. Depuis le début de l'affaire, environ 25 élus du parti, ainsi que des collaborateurs, ont été mis en examen. 

Découvrez le podcast "les partis pris" de l'émission 24H Pujadas consacré à Marine Le Pen

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.