"Yes, la meuf est dead" : entre indignation et propos racistes, Sibeth Ndiaye très critiquée sur Twitter après la polémique du SMS

DirectLCI
REVUE DE TWEETS - Selon "le Canard Enchaîné", la conseillère presse d'Emmanuel Macron Sibeth Ndiaye a écrit à un journaliste qui lui demandait confirmation de la mort de Simone Veil : "Yes, la meuf est dead". Sur Twitter, quand certains s'offusquent de son attitude, d'autres dénoncent le racisme dont elle est victime.

Sibeth Ndiaye est au coeur d'une polémique. Dans son édition du 2 août, Le Canard Enchaîné pointe du doigt les méthodes de communication de la conseillère presse d'Emmanuel Macron. Le journal évoque notamment un texto envoyé à un journaliste demandant confirmation du décès de Simone Veil : "Yes, la meuf est dead". Jointe par LCI ce mercredi matin, Sibeth Ndiaye dément pourtant avoir écrit une telle chose. "Le SMS est totalement faux", nous assure-t-elle.


Un démenti qui n'a pas calmé la colère de plusieurs personnalités politiques. Sur Twitter, Nadine Morano écrit : "Quelle honte Emmanuel Macron. Si cette information est vraie, la maintiendrez-vous en poste à l'Elysée ?". Florian Philippot va encore plus loin et réclame la démission de la conseillère. Même chose pour Nicolas Dupont-Aignan qui réclame que "la meuf soit fired".

Racisme

Au-delà des réactions politiques, plusieurs internautes se sont laissé aller à des commentaires racistes, comme le dénonce la journaliste Assma Maad. Jean-François Touzé écrit notamment : "Il y avait la noblesse de cour. Il y a aujourd'hui la racaille de coeur. Sibeth Ndiaye, naturalisée l'an dernier, en est la figure emblématique". BZH2991 va encore plus loin : "Pourquoi certains s'étonnent, ne comprennent pas les conséquences du multiculturalisme qu'on nous a imposé". 


Des tweets puants qui n'ont pas manqué de faire réagir l'élu parisien Ian Brossat : "On pense ce qu'on veut de #SibethNdiaye, mais en voyant la fachosphère se déchaîner, ça me donne plutôt envie de la laisser tranquille". "S'indigner des propos de @SibNdiaye oui. En profiter pour en faire un défouloir de propos racistes et ignobles non", écrit de son côté le rabbin parisien Gabriel Farhi.

En milieu d'après-midi, Sibeth Ndiaye et "YesLaMeufEstDead" se trouvaient en TT, parmi les hashtags les plus utilisés sur Twitter.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter