Eric Woerth sur la grève : "La CGT doit faire preuve d'humanité"

Eric Woerth sur la grève : "La CGT doit faire preuve d'humanité"
Politique

INTERVIEW - Le député de l'Oise, président de la commission d'enquête des Finances de l'Assemblée nationale, était l'invité politique d'Elizabeth Martichoux ce lundi 16 décembre 2019 dans La Matinale sur LCI.

"La grève ne peut pas durer pendant les vacances de Noël." Comme nombre de responsables politiques ces derniers jours, Eric Woerth, invité de LCI ce lundi matin, appelle à suspendre le mouvement contre la réforme des retraites pendant la période des fêtes de fin d'année. "Il faut que ce temps-là soit suspendu. C’est inadmissible d’imaginer qu’on puisse bloquer les Français." 

"La vérité, c’est que ce sont les syndicats qui bloquent", a poursuivi le député de l'Oise. "La CGT doit faire preuve d’humanité et se dire qu’il y a des français qui partagent ou pas leurs opinions, leurs combats. La réalité, c’est que cette période est sacrée et les périodes sacrées, il faut les respecter."

Lire aussi

"On vit plus longtemps donc il faut travailler plus longtemps"

Celui qui est également président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale s'est par ailleurs dit favorable à une réforme du système des retraites, "pour le bien des Français", enjoignant le gouvernement "à tenir". "On vit plus longtemps donc il faut travailler plus longtemps", a-t-il fait valoir. "Il faut mettre en accord ses paroles et ses actes. La réforme responsable, c’est celle qui prémunit notre système de retraite. Sa première protection, c’est qu’il soit équilibré sur le plan financier." 

Toute l'info sur

L'interview Politique

Lire aussi

Eric Woerth estime cependant que l'exécutif devrait revenir sur la mesure controversée de l'âge pivot. "Le Premier ministre n’était pas obligé de faire cet âge pivot, certains membres de sa majorité n’en voulaient pas. En réalité, ce n’est pas une mesure d’âge, c’est une mesure de baisse des pensions. Tous ceux qui veulent partir à 62 ans pourront partir mais avec une pension inférieure. Donc c’est extrêmement hypocrite. La vérité, c’est qu’il faut repousser tranquillement l’âge de la retraite." 

"L’âge pivot est aujourd’hui à 64 ans dans la réforme du Premier ministre et évidemment, à un moment donné, il augmentera (…) Il est hors de question de laisser des marges de manœuvre entreprise par entreprise. S’il y a un régime universel uniquement composé d’un certain nombre de régimes spéciaux, ça ne marchera pas, ce serait complètement injuste."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attaque à Nice : l'assaillant était en situation irrégulière sur le territoire français

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Reconfinement : le Sénat dénonce un "vote inutile" et refuse son soutien au gouvernement

Confinement : l'attestation de sortie comportera "une nouvelle case" pour les déplacements scolaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent