Éric Zemmour candidat ? "Nous n'avons pas besoin d'un trublion pour gouverner le pays", tacle Sébastien Chenu

Éric Zemmour candidat ? "Nous n'avons pas besoin d'un trublion pour gouverner le pays", tacle Sébastien Chenu

POLITIQUE - Invité d'Élizabeth Martichoux ce mardi, le porte-parole du Rassemblement national, Sébastien Chenu, est revenu sur les ambitions présidentielles d'Éric Zemmour. "Son problème est qu'il se voit comme une alternative à Marine Le Pen et pas à Emmanuel Macron", tacle-t-il.

Éric Zemmour continue de déstabiliser la classe politique. Toujours pas officiellement candidat à l'élection présidentielle, mais en hausse dans les sondages, le polémiste reste au cœur des interrogations des prétendants à l'Élysée. Y compris de Marine Le Pen. Mais le Rassemblement national (RN) veut rester serein. "On peut faire des analyses convergentes sur le fait que notre société change, qu'il est urgent de prendre les bons chemins pour faire en sorte que la France ne continue pas de changer, mais je ne vois pas en quoi d'autres ont une valeur ajoutée", tacle sur LCI Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du RN.

Toute l'info sur

Eric Zemmour, de polémiste à candidat à la présidentielle ?

Le parti, dont Marine Le Pen a quitté la présidence pour la campagne électorale, ne considère par Éric Zemmour comme un "adversaire idéologique", mais plutôt comme un "concurrent". "Mon seul objectif est de battre Emmanuel Macron pour mener une autre politique", rappelle Sébastien Chenu. "Le problème avec Éric Zemmour est qu'il se voit comme une alternative à Marine Le Pen et pas à Emmanuel Macron. Or, ce qui m'intéresse, c'est avoir une candidate qui est une alternative à Emmanuel Macron, pas de savoir s'il y en a un qui double l'autre dans la famille nationale."

Éric Zemmour a un métro de retard- Sébastien Chenu, porte-parole du RN

S'il note des "convergences" avec le polémiste, Sébastien Chenu assure qu'Éric Zemmour tient "un discours très libéral économiquement". Avec lui, "il n'y a pas de place pour que l'État intervienne dans l'économie", déplore le député du Nord. "Visiblement, que l'État intervienne pour sauver des entreprises, ce n'est pas sa logique. Qu'il se revendique de droite, d'une droite assez classique parce qu'il a le programme de François Fillon, je l'entends. Moi, je crois que le libéralisme tel que nous l'avons vécu dans notre pays cause de grosses difficultés. Là-dessus, il ressemble plutôt à Emmanuel Macron."

Lire aussi

En outre, Sébastien Chenu estime qu'Éric Zemmour "a un métro de retard". "Ses analyses sont partagées par tout le monde. Il fait un peu comme Jean-Marie Le Pen à une époque, en parlant fort, mais ça y est, c'est fait. Jean-Marie Le Pen l'a fait à un moment où il était nécessaire d'ouvrir les yeux des Français. Maintenant, ce sont les solutions qui nous importent", poursuit le porte-parole du RN.

"Il a une dynamique sondagière et médiatique", admet-il. "Il a du succès relatif parce qu'il est un nouveau produit politique, il est neuf. Dans cette classe politique, il apparaît comme un trublion. Mais nous n'avons pas besoin d'un trublion pour gouverner le pays. Nous avons besoin de personnes qui ont des solutions."

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.