"Et si je venais vous voir ?" : Hollande veut parler d’Europe avec les lycéens français

"Et si je venais vous voir ?" : Hollande veut parler d’Europe avec les lycéens français

MESSAGE A LA JEUNESSE – A l’approche des élections européennes, François Hollande a proposé dimanche aux lycéens français de l’inviter pour aborder le sujet de l’Europe, ses succès et les menaces qui la guettent.

Défendre le rêve européen. Et en profiter pour tisser des liens avec les électeurs de demain. Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, François Hollande a proposé dimanche aux lycéens de l'Hexagone de l'inviter pour aborder en long et en large le sujet de l'Europe. "Chers lycéens, et si je venais vous voir ? L'idée m'est apparue  nécessaire, quand je constate combien l'Europe est inconnue ou est incomprise", explique l'ancien président avant d'ajouter : "J'ai été votre président pendant cinq ans, cela fait deux ans que je ne le suis plus, et je me suis posé cette simple question: comment être utile, comment faire partager mon expérience et répondre à toutes vos questions sur cet enjeu décisif finalement : quelle Europe voulons nous, et est-il possible encore de la garder telle qu'elle est ?". 

Interrogé par Midi-Libre, François Hollande a étayé son propos, précisant qu'il souhaitait "montrer d'abord ce que l'Europe a réussi" puis "ce qu'il lui reste à faire notamment dans des domaines qui intéressent beaucoup les jeunes comme celui du climat, de l’énergie, des industries nouvelles". Enfin, l'ancien chef de l'Etat prévoit également d'expliquer aux lycéens "combien notre Europe est menacée de l'intérieur par le retour des nationalismes" et de l'extérieur avec les "Etats-Unis qui, avec Donald Trump, sont réticents à toute perspective d'une Europe forte" ou avec "la Russie qui, elle-même soutient les populismes".

Lire aussi

François Hollande assure être dans "une démarche pédagogique qui correspond à ce que je pense être la mission d'un ancien président". Cela dit, il n'écarte pas toute ambition présidentielle en vue de 2022, se contentant de préciser : "Pour l'instant, je suis un ancien président qui va vers les jeunes pour leur dire ce que j'ai fait, pas ce que je voudrais faire." Il commencera sa "tournée européenne" mercredi à Vierzon (Cher). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

EN DIRECT - Covid : Londres "surveille de très près" un sous-variant du Delta

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.