État d'urgence : Christian Estrosi souhaite que la police municipale de Nice puisse contrôler les identités

Politique
DirectLCI
Le député-maire (LR) de Nice déclare sur le plateau du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro ne pas comprendre pourquoi le gouvernement refuse d’accorder à la police de Nice le droit, "au même titre que la gendarmerie pendant les trois mois d'état d'urgence", de pouvoir contrôler les identités.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter