Etat d’urgence : vote sous tension

DirectLCI
Les députés de la majorité et de l’opposition se sont déchirés ces dernières heures avec un pic dans la nuit de mardi à mercredi. Cela n'a pas empéché que la prolongation de l'état d'urgence soit adoptée six jours après l'attentat qui a fait au moins 84 morts à Nice.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter