Euro 2016 : quand Sarkozy se compare à Giroud, Hollande refuse "d'utiliser le sport"

Euro 2016 : quand Sarkozy se compare à Giroud, Hollande refuse "d'utiliser le sport"

Politique
DirectLCI
UNE PLACE POUR CHAQUE CHOSE - François Hollande a refusé de récupérer les bénéfices d'une éventuelle victoire de la France ce soir face au Portugal en finale de l'Euro de football. Il l'assure dans une interview au JDD publiée ce dimanche : "je ne veux pas utiliser le sport pour la politique". Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, comme Nicolas Sarkozy.

François Hollande ne veut pas "utiliser le sport pour la politique". Il l'a déclaré dans une interview au JDD publiée ce dimanche . "Ce n'est bon ni pour le sport, ni pour la politique", assure le président de la République. Une phrase qui fait écho aux mots de Nicolas Sarkozy. Le chef du parti Les Républicains, candidat à la primaire de la droite et du centre, s'est quant à lui comparé à l'attaquant des Bleus Olivier Giroud, avant le match France-Portugal ce dimanche soir en finale de l'Euro de football,.

"Un footballeur qui n'échappe pas aux critiques quand il est un peu moins bon, mais qui se relève toujours et se tient droit, comme moi", a expliqué l'ancien chef de l'Etat dans des propos rapportés par France Bleu Alsace . Une belle récupération politique que l'actuel locataire de l'Elysée a, d'une certaine manière, dénoncée.

"Je n'ai aucun mérite dans les succès de l'équipe de France"

Une ligne à laquelle le président sera resté fidèle. François Hollande avait un peu plus tôt estimé samedi, lors d'un déplacement à Varsovie, qu'une victoire de l'équipe de France de football aurait une "bonne incidence" sur le moral des Français et "ajouterait un élément de confiance". Mais en rappelant : "Sur les sentiments à mon égard, ça n'a rien à voir", a-t-il déclaré en marge du sommet de l'Otan en Pologne. "Moi, je ne suis pas joueur, pas entraîneur et donc je n'ai aucun mérite dans les succès de l'équipe de France."

A LIRE AUSSI >> EN DIRECT - Finale Euro 2016 France-Portugal : suivez avec nous cette journée historique !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter