Européennes : "Beaucoup de marchandage à prévoir pour la présidence"

Politique

ANALYSE. Avec des partis de gouvernement écrasés par les résultats des européennes, une gauche radicale qui progresse tout comme les eurosceptiques et les extrêmes-droites, "il va être difficile de trouver une majorité au Parlement", explique Hughes Beaudouin, correspondant permanent à Bruxelles.
Lire et commenter