Européennes : la presse étrangère "choquée", les politiques s'attaquent sur Twitter

Politique

La presse n’a pas tardé à réagir sur Internet aux premières estimations françaises des élections européennes, plaçant le FN en tête des suffrages. A l’étranger, les médias se disent de leurs côtés choqués, tandis que sur le web, les politiques se rejettent la faute, comme le rapporte le journaliste Benoît Gallerey.
Lire et commenter