Européennes : Ségolène Royal jette l'éponge

Politique

EN FAIT NON - L'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal ne se présentera finalement pas en tête de liste d'une gauche élargie aux élections européennes, en mai prochain. Elle estime que les conditions nécessaires à ce rassemblement "ne sont pas réunies".

Finalement, ce sera non. Ségolène Royal, invitée ce vendredi 11 janvier de la matinale de France Inter, a annoncé qu'elle ne se présenterait pas à la tête d'une liste de gauche élargie, aux prochaines élections européennes. Et décline ainsi la proposition qui lui était faite par ses soutiens de rassembler derrière elle démocrates et écolos.

"Les choses sont assez simples", a-t-elle déclaré. "J'avais posé comme condition pour répondre à l'aimable pression de mes amis de pouvoir structurer et créer une convergence et un rassemblement des écologistes, de la gauche, des démocrates, de la société civile également... Et ces conditions ne sont pas remplies puisqu'un certain nombre de partenaires ont refusé et par conséquent je reprends ma liberté de ne pas être candidate."

Lire aussi

"Désolant"

Voilà qui est clair. Ce qui n'empêche pas l'ambassadrice des pôles de déplorer l'absence de rassemblement. Elle explique encore : "Je suis désolée que cette union ne se fasse pas, parce que nous avons devant nous des défis absolument considérables (.... Voir qu'on n'est pas capables de s'unir c'est quand même assez désolant, mais j'espère qu'ils continueront leurs efforts."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter