Ex-"DSK boy", marcheur de la première heure... Qui est Stanislas Guerini, élu à la tête d'En Marche

Ex-"DSK boy", marcheur de la première heure... Qui est Stanislas Guerini, élu à la tête d'En Marche

Politique
DirectLCI
BIO EXPRESS - Peu connu du grand public, le député du XVIIe arrondissement gravite dans l’entourage d’Emmanuel Macron depuis les débuts d’En marche, dont il est l’un des cofondateurs. Proche du conseiller spécial du président de la République Ismaël Emelien et du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, il a été élu ce samedi matin délégué général du parti présidentiel.

Stanislas Guerini a tout du "Macron boy". Ce samedi, le trentenaire, diplômé d’une grande école, entrepreneur, et pas tout à fait novice en politique est élu délégué général de La République en marche, mouvement dont il est l’un des cofondateurs. Le porte-parole du groupe LaREM à l’Assemblée nationale, âgé de 36 ans, marié et père de deux enfants, a participé dès le début à la construction d’En marche, et a accompagné Emmanuel Macron dans son ascension vers le pouvoir. Stanislas Guerini est également très lié aux influents Ismaël Emelien et Cédric O, conseillers du chef de l’Etat, ou encore au porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Ancien soutien de Strauss-Kahn

Stanislas Guerini rencontre Cédric O à HEC, où il est élève de 2002 à 2006 après être passé par les élitistes Ecole alsacienne de Paris et lycée Henri-IV. Très liés, les deux hommes se retrouvent ensuite au QG de Dominique Strauss-Kahn, rue de la Planche, dans le 7e arrondissement, en 2006, où ils préparent la campagne du candidat pour la primaire PS. Ils y rencontrent Ismaël Emelien, alors jeun étudiant de 19 ans, et Benjamin Griveaux. 


Après la désillusion et la défaite de leur candidat au profit de Ségolène Royal, la bande prend des chemins différents. Stanislas Guerini ne veut plus faire de politique, il veut créer son entreprise. Il consulte alors le père d’Ismaël Emelien, qu’il a eu l’occasion de rencontrer à Paris, un ingénieur installé dans la région grenobloise. Jean-Pascal Emelien le convainc de se lancer avec lui dans les énergies renouvelables. Ils lancent en 2008 Watt&Home, société de vente et d’installation de panneaux solaires. Stanislas Guerini en cède la direction en 2014 et devient directeur de l’expérience client chez Elis.


En 2015, Emmanuel Macron commence à développer des ambitions présidentielles. Il fait confiance à Ismaël Emelien, rencontré pour la première fois en 2009, pour mettre au point une stratégie. Pour l’aider, ce dernier fait appel à Benjamin Griveaux et Stanislas Guerini. Ensemble, lors de leurs brainstorming arrosés de bons rhums, ils trouveront le slogan En marche, et créeront de toutes pièces le futur mouvement présidentiel. 

Le soir, le week-end, sur son temps libre, Guerini structure aussi le mouvement, gère les premiers recrutements.Vanity Fair, novembre 2017

Dans un papier datant du mois de novembre 2017, Vanity Fair décrit l'application à l'organisation du futur député : "Guerini lance les premiers dîners de collecte de fonds chez lui, près du parc Monceau, avec des mezze libanais. Le soir, le week-end, sur son temps libre, il structure aussi le mouvement, gère les premiers recrutements."


Pendant la campagne, l’entrepreneur est le référent d’En marche pour Paris. Elu député des 17e et 18e arrondissements de Paris en juin 2017, il est aujourd’hui membre de la commission des finances. Depuis le début de son mandat, Stanislas Guerini a été rapporteur du projet de loi sur le droit à l’erreur, ou encore s’est investi dans la rédaction du projet de loi entreprises – PACTE. Il est aussi un très actif porte-parole du groupe.


Désormais élu avec 82% des voix exprimées, Stanislas Guerini avait promis de servir un "mouvement du quotidien et des territoires, au service des enjeux du quinquennat". Il sera donc très bien placé pour servir le chef de l'Etat, au plus bas dans les sondages. Il aura aussi la lourde tache d'éviter une déconvenue au mouvement présidentiel lors des élections européennes de mai 2019.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter