Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

JUSTICE - L'exposition à Paris d'une photo du président Emmanuel Macron en maillot de bain sur un jet-ski a entraîné une plainte du couple présidentiel, et l'ouverture d'une enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée".

Depuis quinze jours, elle trône juste en face du palais de l'Élysée. Difficile pour le président de la République et sa femme de ne pas voir l'exposition rue du Faubourg Saint-Honoré consacrée aux "présidents de la République sur leurs lieux de vacances", avec Emmanuel Macron en maillot de bain sur un jet-ski. Une photo qui aurait été prise "l'année dernière" et aurait déjà "circulé dans les médias". Selon la radio Europe 1, l'organisateur de l'exposition a été entendu pendant deux heures trente par la police en début de semaine.

"Une enquête est en cours" et "les investigations ont été confiées à la BRDP", la Brigade de répression de la délinquance contre la personne, a précisé le parquet, sans dire ni les motifs exacts ni les personnes visées par cette enquête. Selon Europe 1, Emmanuel et Brigitte Macron sont à l'origine de la plainte qui vise notamment un paparazzi, auteur de la photo incriminée. Contacté par l'AFP, le palais de l'Élysée a indiqué n'avoir "pas de commentaire" à faire sur cette affaire.

Une photo volée déjà publiée dans des médias

Thibault Daliphard, un des photographes de l'exposition, joint par l'AFP, a indiqué qu'il allait être auditionné par la police ce mardi dans le Var, où il réside, sans toutefois savoir "pour quelles photos". Il s'est dit très "surpris" de la plainte du couple présidentiel car l'Élysée avait fait savoir au galeriste Daniel Delamare que des photos "dérangeaient" et elles avaient, selon le paparazzi, "tout de suite été enlevées". "C'est incompréhensible même", les photos ayant "pour la plupart déjà été publiées sans qu'il y ait eu un tel ramdam au moment de leur diffusion", a-t-il ajouté.

Cette exposition "n'avait que pour but de présenter un métier méconnu" et "aucunement de faire de la provocation ou de porter atteinte au Président", a-t-il poursuivi. "Elle visait simplement à voir les présidents en off, des gens qui ont des activités [de vacances] comme M. Tout-le-Monde, hors fonction officielle". C'est "même une tradition présidentielle de voir des photos de présidents français durant leurs vacances", de "Pompidou au fort de Brégançon à Emmanuel Macron, en passant par Giscard en maillot de bain", a-t-il souligné.

Lire aussi

"La photo sur le jet-ski, ça montre un président jeune, dynamique, avec presque un air à la Kennedy, donc je ne vois pas en quoi l'image est négative", a encore déploré le paparazzi. Un photographe qui a déjà eu maille à partir avec Emmanuel et Brigitte Macron. En 2017, il avait été accusé de s'être introduit au sein de la résidence du couple lors d'un déplacement à Marseille. Un soupçon qui avait entraîné une plainte contre lui du président de la République pour "harcèlement" et "tentative d'atteinte à la vie privée" avant que ce dernier ne décide finalement de la retirer. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.