Extension des compétences de la police municipale : que sait-on de l'expérimentation à Nice ?

Extension des compétences de la police municipale : que sait-on de l'expérimentation à Nice ?
Politique

POLICE - Une expérimentation va être menée à Nice pour étendre "les compétences de la police municipale". Que pourront faire ces policiers ? Premiers éléments de réponse.

Le maire de Nice Christian Estrosi le réclamait depuis plusieurs mois. Il a obtenu gain de cause. La police municipale niçoise va obtenir des compétences élargies jusque là réservées à la police nationale. C'est Jean Castex, le Premier ministre qui l'a annoncé ce samedi lors d'un déplacement sur le thème de la sécurité dans la ville azuréenne. Il ne s'agit encore que d'une expérimentation mais si elle est concluante, elle pourrait bien être élargie à l'ensemble du pays par la suite.

Que pourront faire les policiers municipaux niçois ? Le cadre de ce test doit encore être précisé par les ministres de la Justice et de l'Intérieur mais plusieurs pistes ont été avancées par Christian Estrosi. Notamment les contrôles d'identité et l'accès à certains fichiers.

"Pour la première fois depuis longtemps, le chef du gouvernement (...) a décidé de mener à Nice une expérimentation forte" se réjouit le maire LR de Nice, au micro de LCI, "en confiant à son maire, à sa police municipale, la capacité de pouvoir prendre des mesures en matière de contrôle de fichier des personnes recherchées, de contrôles d'identité... Des compétences et des prérogatives que n'ont pas les autorités municipales dans notre pays". 

Lire aussi

"La possibilité d'agir au même niveau que les polices nationales"

En d'autres termes, poursuit Christian Estrosi, cette expérimentation donne "la possibilité d'agir au même niveau que les polices nationales et en concertation avec le préfet et la police nationale". 

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

"Une première" conclut le maire de Nice.  Dans une interview au Figaro, Gérald Darmanin, le ministre de l'Intèrieur avait souligné la volonté d'agir plus vite, affirmant "nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer". Parmi les autres mesures annoncées par Jean Castex figurent la généralisation à toute la France des amendes forfaitaires pour détention de cannabis ainsi que le recrutement de personnel supplémentaire pour la justice de proximité. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent