"Faute historique", "atteinte à la liberté"... Tollé autour de l'interdiction de manifester

DirectLCI
A part les Républicains, tous les partis opposés au gouvernement ont vilipendé la décision initiale d'interdire jeudi la manifestation contre la loi Travail. Christian Paul, frondeur du PS parle d'une "faute historique". Jean-Luc Mélenchon y voit un manque de confiance de la part du gouvernement. Florian Philippot (FN) explique cette décision par une incapacité de l'Etat à faire respecter l'ordre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter