Femmes voilées : après la plage, Morano récidive à la gare de l'Est

Politique

VOILE - L'ancienne secrétaire d'Etat s'est emportée ce mardi à la gare de l'Est devant une femme voilée. Sollicités par Nadine Morano pour intervenir, les policiers ne l'auraient pas reconnu.

Nadine Morano n’apprécie pas le voile, et aime le faire savoir. Deux mois après s’être indignée de la présence d’une femme voilée sur une plage , l’ancienne secrétaire d'Etat a récidivé ce mardi. A Paris cette fois-ci, gare de l’Est, où elle a croisé une passante portant une burqa.

Un épisode que l’eurodéputée s’est empressée de raconter sur Twitter  : "Scène en Gare de l'Est à Paris, je viens de croiser une femme avec une burqa à qui je demande de respecter la loi.. Son mépris est total", a écrit Nadine Morano. Un tweet vite repris par les internautes (700 retweets en six heures), la plupart tournant en dérision ce "mini-scandale", d’autres n’hésitant pas à interpeller l’ex-ministre.

"Avec cette tenue, on ne sait pas quelles sont ses intentions"

Pour être complet, le live-tweet de Nadine Morano aurait cependant mérité un deuxième message. Car selon France Bleu, elle se serait ruée dans les locaux de la police des Transports. Problème : les agents ne l’y auraient pas reconnue, lui demandant de leur présenter ses papiers d’identité... ce qu'elle aurait refusé avant de repartir "très en colère".

Une version contredite par l'intéressée auprès du Lab : "C'est faux, c'est ridicule. Comme si je me disais : 'Oulah, ils ont intérêt à me reconnaître'". Avant d'extrapoler en "cette période de radicalisme" : "Il y a un personnage qui circule avec une valise à roulettes et cette tenue qui vise à dissimuler : qu'est-ce qui me dit qui est dessous ? (...) Avec cette tenue, on ne sait pas quelles sont ses intentions." Une valise, dans une gare : il est vrai que l'intention peut paraître obscure...

EN SAVOIR + >> Nadine Morano s'en prend à une femme voilée sur la plage

Lire et commenter