Fête de la Violette : les fidèles de Nicolas Sarkozy appellent à son retour

Fête de la Violette : les fidèles de Nicolas Sarkozy appellent à son retour

UMP - Organisée par la Droite forte, la deuxième édition de la fête de la Violette a réuni plus de 2000 fervents supporters de Nicolas Sarkozy ce samedi en Sologne. L’occasion pour le plus sarkozyste des courants de l’UMP de lancer la première fusée avant le très probable retour de l’ancien président à la fin de l’été.

Un mur de soutien où chacun peut écrire un petit message de soutien à Nicolas Sarkozy. Des stands "Nicolas reviens" avec des goodies en vente. Des chouquettes. De la musique de Carla Bruni… La deuxième édition de la fête de la Violette, organisée par la Droite forte ce samedi dans le Loir-et-Cher, sentait bon le retour de l’ancien président.

"Pas besoin d’une pudeur de jeune fille pour dire que le retour de Nicolas Sarkozy qui n’était qu’une possibilité devient une nécessité", a déclaré l’ami de toujours Brice Hortefeux. "Je le dis à tous ceux qui espèrent le voir renoncer : Nicolas Sarkozy est un homme qui ne renonce jamais", a-t-il adressé à l’égard des responsables UMP qui ne voient pas d’un bon œil le retour de l’ancien chef d’Etat.

63 % des Français opposés au retour de Nicolas Sarkozy

"Nicolas Sarkozy reste le leader incontestable de la droite. S’il souhaite revenir, c’est maintenant", a pour sa part lancé la députée européenne Rachida Dati, invitée en Sologne par le courant sarkozyste animé par le duo Guillaume Peltier – Geoffroy Peltier.

Alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen cette semaine pour recel de violation du secret professionnel, corruption et trafic d'influence actifs dans l'affaire des écoutes, Luc Chatel a pour sa part appelé les militants de l’UMP "à se serrer les coudes face aux épreuves". "Il faut redire notre amitié à celui a défendu nos couleurs par deux fois à l’élection présidentielle", a ajouté le Secrétaire général par intérim de l’UMP, interrompu à plusieurs reprises par des militants scandant "Nicolas, Nicolas !"

Si les partisans de l’ancien président sont très enthousiastes, les Français, eux, le sont beaucoup moins. Selon un sondage CLAI – LCI – Metronews dévoilé vendredi, 63 % d’entre eux ne veulent pas du retour politique de Nicolas Sarkozy tandis que 65 % ne souhaitent pas qu’il se présente à la prochaine présidentielle, selon un autre sondage réalisé par BVA pour itélé et Le Parisien-Aujourd’hui en France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

EN DIRECT - Covid, déconfinement... Suivez notre édition spéciale avant la conférence de presse de Jean Castex

INFO TF1/LCI - Rentrée scolaire : ce que prévoit le protocole sanitaire à partir de lundi

Lire et commenter