Fillon veut restreindre le port du voile dans l'espace public : que dit la loi à ce sujet ?

François Fillon, en décembre 2019 à Sablé-sur-Sarthe

LÉGISLATION - L'ancien candidat de la droite à l'élection présidentielle répète sa volonté de restreindre le port du voile dans l'espace public. Ecole, administration, entreprises : aujourd'hui, que dit la loi à ce sujet ?

Pour lutter contre l'islamisme, François Fillon propose de s'attaquer au port du voile dans l'espace public. Dans un entretien accordé à L'Express cette semaine, l'ancien Premier ministre estime que face au "totalitarisme islamique" et à son "projet global qui consiste à imposer au monde les règles, l'idéologie de la religion musulmane", il faut voir au-delà de l'école. Notamment en restreignant encore le port du voile. 

Lire aussi

"Je pense qu'il faut bannir le voile de tout l'espace public. Pas dans la rue, mais dans les établissements scolaires, universitaires, lors des sorties scolaires et même dans tous les établissements recevant du public", indique l'ex-candidat à l'élection présidentielle, aujourd'hui retiré de la vie politique active. 

"Jusqu'à maintenant, je pensais qu'il fallait se limiter à l'école (...). Le port du voile n'est pas interdit sauf s'il est intégral, il était donc légalement discutable de priver les mères de famille voilées qui ne sont pas des intégristes de la participation aux sorties scolaires. Aujourd'hui, je suis obligé de constater que le dérapage d'une partie de la communauté musulmane est trop important pour qu'on s'en tienne à cette vision", déclare-t-il.

Invité de la matinale de LCI mercredi 21 octobre, le patron des députés LR Christian Jacob a abondé, expliquant que "le voile est devenu un outil de propagande et de provocation". Il se dit lui aussi "favorable à ce qu'il soit interdit à l'université".

Que dit la loi ?

Aujourd'hui, que dit la loi sur le port du voile ? Depuis 2004 et une circulaire prise par François Fillon, alors ministre de l'Education nationale, le port du voile est interdit dans les établissements publics du secondaire. Les parents accompagnant les enfants lors de sorties scolaires ne sont pas soumis à cette interdiction. En revanche, le voile est autorisé à l'université. 

Dans l'espace public, les signes religieux ne sont pas interdits. Mais une loi de 2010 interdit le port de toute "tenue destinée à dissimuler son visage", soit les voiles intégraux comme le niqab ou la burqa. 

Si les fonctionnaires sont obligés de respecter le principe de neutralité et ne peuvent pas porter le voile pendant leurs heures de travail, le public est autorisé à pénétrer dans une administration ou un service public voilé. Une femme voilée peut également assister aux séances publiques des assemblées régionales, départementales, ou de l'Assemblée nationale, contrairement à ce qu'affirmait l'élu régional RN Julien Odoul en 2019. Quant au monde de l'entreprise, cela est laissé à l'appréciation de l'employeur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 contaminations ces dernières 24 heures

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Lire et commenter