VIDÉO - Finistère : Emmanuel Macron à la rencontre des pêcheurs

Politique
POLITIQUE - La seconde journée de la visite du chef de l'Etat en Bretagne a débuté tôt, par une visite à la criée du Guilvinec, le premier port de pêche artisanale de France. L'occasion pour Emmanuel Macron d'échanger avec des pêcheurs.

Emmanuel Macron a mis le cap sur la Bretagne. Le chef de l'Etat est arrivé mercredi dans la région pour évoquer les dossiers sensibles de la pêche, des énergies renouvelables en mer et du désenclavement après l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Au programme ce jeudi : une visite matinale à la criée de Guilvinec.


Le chef de l'Etat est arrivé vers 6h30, entouré des élus locaux et du ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Peu d'annonces sont attendues, mais le déplacement est l'occasion pour Emmanuel Macron d'échanger avec des pêcheurs préoccupés par les difficultés à recruter et par l'impact du Brexit sur les zones de pêche autour de la Grande-Bretagne. Selon un journaliste du Monde, seuls quelques pêcheurs seraient présents durant la visite de la criée.

Plusieurs ministres ont fait le déplacement

Le président se rendra ensuite à Quimper, en préfecture, puis en mairie. Il doit donner un meeting avant de prendre ensuite la direction de la Presqu'île de Crozon.


Le chef de l'Etat est accompagné de plusieurs ministres, dont l'ex-patron de la région Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères), Nicolas Hulot (Transition écologique), Stéphane Travert (Agriculture), Elisabeth Borne (Transports) et Françoise Nyssen (Culture), ainsi que par Richard Ferrand, député du Finistère et président du groupe LREM à l’Assemblée.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter