Finkielkraut : "Les apôtres de la diversité sont en réalité des obsédés de la race"

Politique

Invité de Guillaume Durand sur LCI et Radio Classique, Alain Finkielkraut dit "ne pas éprouver de sympathie particulière" pour Nadine Morano. "Mais ce qu'elle essayait de dire, c'est que pour assurer la cohésion et la continuité nationale, il fallait que le peuple français, au sens traditionnel du terme, reste majoritaire en France", affirme-t-il. Selon lui, "les apôtres de la diversité sont en réalité des obsédés de la race".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter