VIDÉO - Florence Portelli (LR) : "J'aurais préféré que Laurent Wauquiez soit plus courageux"

DirectLCI
CHALLENGER - Florence Portelli, maire de Taverny et candidate à la présidence LR, était l'invitée de LCI mercredi matin. L'occasion pour elle d'attaquer à nouveau Laurent Wauquiez, présenté comme favori dans ce scrutin interne.

A 11 jours du premier tour du scrutin, l'affrontement pour la présidence des Républicains est de plus en plus vif. Dans cette élection où les candidats redoutent une très faible mobilisation des militants, les challengers, Florence Portelli et Maël de Calan, tentent de cristalliser l'opposition à la ligne de Laurent Wauquiez. 


Invitée de LCI mercredi matin, Florence Portelli a tiré à boulets rouges sur le favori présumé de l'élection, lui reprochant à nouveau d'avoir refusé un débat télévisé afin de départager les personnalités qui s'affrontent. Pour rappel, Laurent Wauquiez avait ouvert la porte à un débat, mais en posant des conditions particulièrement restrictives en termes de diffusion. 

"Je pense que Laurent Wauquiez a un problème avec le débat"

"J'avais demandé un débat, il a refusé", a tancé la maire LR de Taverny, qui se revendique comme la candidate "du terrain". "Je pense que Laurent Wauquiez a un problème avec le débat. Il ne s'est pas montré pendant la présidentielle, les législatives. On aurait pourtant eu besoin de renfort, parce qu'on était un peu seuls sur les plateaux", assène également l'ancienne porte-parole de Laurent Wauquiez. "Et il a récemment refusé de débattre avec Marine Le Pen. Pour moi, montrer ce qu'est la droite, c'est une fierté."


Tout en assurant que sa ligne "ne se définit pas par rapport à Laurent Wauquiez", Florence Portelli estime aussi que "ce n'est pas avec des propos outranciers qu'on montre qu'on est le chef, c'est avec des idées". Un peu plus tard, la candidate en remet une petite couche sur le manque de courage présumé du favori de scrutin lorsqu'il était question d'exclure les "Constructifs" lors d'un bureau LR. "J'aurais préféré qu'il soit plus courageux." On comprend un peu mieux pourquoi Laurent Wauquiez n'était pas chaud pour un débat avec ses concurrents devant tous les Français. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter