"Il a voulu tirer la couverture à lui" : des frontistes dénoncent le lancement de l’association "Les Patriotes" de Florian Philippot

"Il a voulu tirer la couverture à lui" : des frontistes dénoncent le lancement de l’association "Les Patriotes" de Florian Philippot

Politique
DirectLCI
TENSIONS - Florian Philippot a lancé cette semaine "Les Patriotes", une association visant à rassembler les sensibilités souverainistes à l'approche des élections législatives. Rapidement, des membres du parti frontiste ont dénoncé cette initiative. Nous avons fait réagir l'un d'entre eux ainsi que le vice-président du FN.

Malgré son statut, Florian Philippot est loin de faire l’unanimité au sein du Front national. Et l’annonce lundi du lancement de "Les Patriotes" ne semble pas adoucir les mœurs. Cette association dépendant du FN a pour objectif de "défendre et porter le message de Marine Le Pen" afin d'arriver à un "large rassemblement" des souverainistes en vue des élections législatives, selon les mots de Florian Philippot qui préside ce satellite frontiste. 


Mardi, certains élus du Front national ont vivement critiqué cette association. Comme Gilles Lebreton, eurodéputé FN, qui a tweeté : "Je n'adhère pas à l'association Les Patriotes. Je reste à 100% au FN, avec Marine Le Pen". Un message reposté notamment dans la foulée par des candidats frontistes aux législatives et des responsables FN départementaux.


Joint par LCI, Gilles Lebreton précise le fond de sa pensée : "Ce qui me dérange dans cette association, c'est qu'elle a été lancée par Florian Philippot sans concertation préalable avec les instances du Front national. En outre, le moment est mal choisi car nous devrions plutôt consacrer notre énergie à la préparation des élections législatives".

En vidéo

Philippot : "Le FN va évoluer et se transformer en nouvelle force politique qui n'aura plus le même nom"

On ferait mieux de créer une association pour gagner les législativesGilbert Collard

Et celui qui se dit souverainiste et proche des idées de Florian Philippot de fustiger "la brutalité de l’initiative" du vice-président du FN qui lui a "fait perdre confiance dans sa capacité à rassembler les membres du Front national". "Cette association aurait pu être une bonne idée pour rassembler les patriotes. Mais son message est désormais brouillé car il est évident que Florian Philippot a voulu tirer la couverture à lui", regrette Gilles Lebreton.


Cité par Le Figaro, le député apparenté au FN Gilbert Collard renchérit : "Dans le contexte actuel, on ferait mieux de créer une association pour gagner les législatives". Selon lui, "Les Patriotes" a simplement "pour but de donner un espace politique" au vice-président du FN.


Contacté par nos soins, Florian Philippot n’a pas souhaité répondre à ces critiques, se contentant de déclarer : "Il n'y a naturellement aucune obligation d'adhérer et chacun est parfaitement libre d'en penser ce qu'il en veut". Et d'ajouter : "En tout cas nous avons d'ores et déjà près de 2000 demandes d'adhésion. Sachant que l'association est ouverte à tous, adhérents FN ou pas". 

Dans un parti très centralisé comme le FN, les initiatives de ce type sont généralement mal perçues. Comme au début des années 2000 où l’association "Générations Le Pen", lancée par Marine Le Pen, avait suscité des tensions internes. Très contesté dans son camp pour sa ligne inflexible sur la sortie de l'euro, Florian Philippot risque d'avoir des semaines agitées d'ici aux élections législatives. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter