Fonds de solidarité jusqu'à 10.000 euros : 75.000 entreprises supplémentaires vont pouvoir en bénéficier

Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie, enfilant un masque.

ENTREPRISES - Le fonds de solidarité jusqu'à 10.000 euros va être étendu aux entreprises jusqu'à 50 salariés, et bénéficier à de nouveaux secteurs d'activité, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire ce jeudi 8 octobre. Ces derniers pourront également prétendre aux exonérations de cotisations sociales.

"Nous continuerons à protéger les salariés et les entreprises tant que la crise sanitaire sera là", a assuré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire ce jeudi 8 octobre lors du point presse hebdomadaire sur la situation sanitaire en France. "Et nous continuerons d’adapter les dispositifs à la situation sanitaire et aux contraintes qui peuvent en découler", a-t-il ajouté. Alors que le ministre de la Santé a annoncé de nouvelles mesures sanitaires en région, aux conséquences directes sur les commerçants, artisans ou indépendants, le locataire de Bercy a annoncé de nouvelles mesures économiques pour protéger les entreprises.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Tout d'abord, le fonds de solidarité sera élargi et renforcé. Jusque-là réservé aux secteurs du tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport, il va être étendu aux fleuristes, blanchisseurs, bouquinistes des quais de Paris ou encore aux graphistes. En plus des 150.000 entreprises qui peuvent déjà en bénéficier, "nous allons (en) ajouter 75.000", a indiqué le ministre.

Aujourd'hui réservé aux entreprises de moins de 20 salariés, il va être ouvert à celles jusqu’à 50 salariés, sans limite de chiffre d’affaire. Enfin, d'abord destiné aux entreprises qui sont fermées administrativement ou qui ont perdu 80% de leur chiffre d’affaires, le gouvernement a décidé d'ouvrir le fonds de solidarité aux entreprises qui ont perdu 70% de leur chiffre d’affaires.

De nouveaux bénéficiaires aux exonérations de cotisations sociales

Ces nouveaux secteurs concernés par le fonds de solidarité pourront bénéficier -  si elles ont une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% - des exonérations de cotisations sociales jusqu'à ce que les mesures de restrictions soient levées, de manière rétroactive. 

Outre ces annonces, le ministre de l'Economie a rappelé que toutes les entreprises du secteur du tourisme, de l'événementiel, de la culture ou du sport peuvent bénéficier du chômage partiel pris en charge à 100% par l'Etat jusqu'à la fin de l'année 2020 ; et que les entreprises ayant besoin de trésorerie peuvent bénéficier du prêt garanti par l'Etat ou de prêts participatifs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.