Emmanuel Macron chaussera les crampons le temps d'un match avec le Variétés Club de France

Politique

ANNONCE - Après avoir reçu une proposition de la part de Jacques Vendroux lors d'une interview avant la finale de la Coupe du monde féminine le 7 juillet dernier, le président de la République Emmanuel Macron va vraisemblablement chausser les crampons le temps d'un match avec le Variétés Club de France en octobre prochain. C'est le compte Twitter du club qui a confirmé le "recrutement" du chef de l'Etat.

Après avoir assisté à un match caritatif du Variétés Club de France le 20 mars dernier à Reims, Brigitte Macron pourrait voir à l'oeuvre son mari, le président de la République Emmanuel Macron, lors d'une rencontre du Variétés CF en octobre prochain. Mis au défi par le journaliste Jacques Vendroux, également manager du VCF, le chef de l'Etat avait promis avant la finale du Mondial féminin opposant les Pays-Bas aux Etats-Unis, de chausser les crampons : "Je ferai une mi-temps. Si je suis capable, les deux. Et la troisième aura lieu à l'Elysée."

Mercredi soir, le Variétés Club de France a fait une grande annonce en ce sens. Sur son compte Twitter, le club rassemblant des personnalités médiatiques pour des matchs de bienfaisance, a officialisé la signature de la "recrue" Macron. "[Mercato] L'Elysée nous a confirmés céder Emmanuel Macron le temps d'un match. Prêt sans option d'achat" a ainsi posté le VCF.

Toujours selon le message posté, le président français "pourrait faire ses grands débuts le 16 octobre" au stade Jean-Dauger de Bayonne, contre les anciens de la section football de l'Aviron Bayonnais, accompagnés de rugbymen et de membres de l'équipe féminine. Cette rencontre de gala sera au profit de trois associations, "Life is Rose", "URMA" (Unité de recherche sur les mouvements anormaux de l'enfant) et "Plus de vie", dont la marraine est la Première dame Brigitte Macron.

Par le passé, un ancien chef de l'Etat, François Hollande, avait participé à un match de football pour la bonne cause, mais cette fois en qualité de premier secrétaire du Parti socialiste, le 20 mai 2008.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter