Frais de campagne d'Emmanuel Macron : rien d'illicite, selon la Commission des comptes de campagne

ARGENT - La Commission nationale des comptes de campagnes (CNCCFP) a estimé ce lundi dans un communiqué que les remises exceptionnelles dont la campagne d'Emmanuel Macron a bénéficié durant la présidentielle n'étaient pas "illicites". Dimanche, le patron du PS Olivier Faure avait demandé une enquête.

La Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) ferme le ban. Dans un communiqué, l'autorité en charge du contrôle des comptes des candidats a estimé ce lundi que les remises obtenues auprès de prestataires de services pour la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron était "acceptables" et ne "constituaient pas des participations illicites au financement" de cette campagne. 


Une mise au point qui fait suite aux informations publiées par Mediapart et Le Monde, selon lesquelles la CNCCFP avait préalablement relevé des "promotions exceptionnelles", parfois "d'un pourcentage anormalement élevées", accordées par le prestataire GL Events à l'équipe de campagne de l'actuel Président. Dans son communiqué, la Commission rappelle cette fois que "d'autres candidats ont bénéficié de remises similaires pour l'organisation d'événements publics". 

"Les plus sincères de tous"

Mediapart avait notamment indiqué que Bruno Latrigue, le directeur des relations institutionnelles de GL Events, avait participé à la rédaction de notes pendant la campagne au profit de l'équipe Macron. 


Dimanche, le patron du PS Olivier Faure avait ciblé "des ménages et des mélanges des genres très curieux", se demandant si l'entreprise événementielle n'a pas bénéficié, depuis l'élection, "de contrats avec la puissance publique". Il émettait le souhait que le parquet financier puisse s'autosaisir de ces informations. 


Selon Le Figaro, l'équipe Macron a bénéficié de plus de 216.000 euros de "ristournes" durant la campagne de 2017. Les anciens soutiens de campagne d'Emmanuel Macron ont rappelé que les comptes de campagne avaient déjà été contrôlés. "Ce sont les plus sincères de tous", a même assuré Benjamin Griveaux, proche d'Emmanuel Macron et porte-parole du gouvernement. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter