François Bayrou met en garde contre "les décisions prises trop loin de la base"

François Bayrou met en garde contre "les décisions prises trop loin de la base"
Politique

CONSEIL - Invité de LCI mardi 2 juin, le patron du Modem a jugé qu’il fallait "réinventer le lien entre la société et l’Etat", s’inquiétant d’une "sève qui ne circule plus". François Bayrou a toutefois estimé qu’Emmanuel Macron avait commencé à le faire depuis la crise des Gilets jaunes.

Le contact est-il rompu entre la société française et ses gouvernants ? C’est en tout cas un motif d’inquiétude pour François Bayrou, qui était l’invité de la matinale de LCI, mardi 2 juin. 

Dans un message implicitement adressé à Emmanuel Macron, le président du MoDem a estimé qu’il y a "une sève qui ne circule plus venant de la base, avec le sommet du pays". 

"Les décisions qui sont prises au sommet, on a l’impression, surtout quand on est un élu de la base, que ce sont des décisions prises trop loin. Il faut réinventer cela", a ajouté cet allié historique du chef de l’Etat. 

Lire aussi

"Réinventer le lien"

Pour François Bayrou, il est nécessaire de "réinventer le lien entre la société et l’Etat, entre le pays dans ses communautés, dans sa vie, depuis les associations jusqu’aux entreprises et aux collectivités locales", et les dirigeants.

 

Le maire de Pau a toutefois estimé qu’Emmanuel Macron avait pris conscience de ce changement de paradigme. "Il faut que se réinvente une manière de parler avec les Français, d’être en contact avec eux. Le président de la République a commencé à le faire. En réalité, il avait commencé à le faire avec le Grand Débat des Gilets jaunes", a-t-il assuré. "Emmanuel Macron a dit qu'il fallait se réinventer, il n'y a pas de phrase plus profonde et plus engageante."

Sur LCI, François Bayrou s’en est pris à la décision du mouvement LaREM d’exclure Gerard Collomb, autre soutien historique d’Emmanuel Macron, en raison de son alliance à Lyon avec la droite. Le mouvement présidentiel "a eu tort" de le faire, juge le président du MoDem, pour qui Gérard Collomb a été "un bon maire". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent