François Fillon : "J'ai toujours été passionné par la vitesse"

Politique

Toute L'info sur

Elections présidentielles

BUREAU POLITIQUE - Après s'être tenu aux côtés de Nicolas Sarkozy pendant son mandat, François Fillon se lance dans le grand bain. L'ex-Premier ministre est candidat à la primaire de la droite et du centre. Il a reçu Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1 dans son bureau pour le premier numéro de rentrée de Bureau politique.

Fort de son expérience de Premier ministre sous le mandat de Nicolas Sarkozy, François Fillon se lance dans la course à la présidence de la République. Devenu concurrent de l'ancien chef de son gouvernement, il cherche depuis à se démarquer par tous les moyens. Depuis quelques temps, le président du micro-parti "Force républicaine" multiplie donc les attaques contre son rival.


"Quand la classe dirigeante donne le sentiment de vivre au dessus des lois, et d'une manière tellement différente des Français, c'est très difficile de leur demander ensuite de respecter les règles du jeu", lance-t-il dans "Bureau politique", émission diffusée sur TF1 et LCI et présentée  par Christophe Jakubyszyn. "Il faut, pour diriger le pays aujourd'hui, une équipe dirigeante, un président et un gouvernement qui soit absolument irréprochables", ajoute-t-il.

En vidéo

La dernière salve de François Fillon contre Nicolas Sarkozy : les dirigeants se doivent être "irréprochables"

Une alliance avec Mariton ?

L'homme politique est également approché par d'autres candidats à la peine. Hervé Mariton, lui aussi candidat à la primaire de la droite et du centre, cherche par tous les moyens à obtenir les dernières signatures lui permettant d'y participer. Le député de la Drôme a ainsi dédicacé son livre intitulé Le printemps des libertés à François Fillon : "Soutiendras-tu ce projet ?". À cela, le député Les Républicains répond : "Si tu n'as pas les parrainages pour la primaire, viens avec moi, on travaillera ensemble !".

En vidéo

Hervé Mariton ou l’art de transformer un rival en allié potentiel

Un passionné d'automobile

Affichant toujours une image très sérieuse, presque austère, François Fillon cache une facette insoupçonnée de sa personnalité : celle d'un homme passionné. Depuis qu'il est petit, il nourrit un fort intérêt pour le sport automobile.  "J'ai toujours été passionné par la vitesse, j'ai toujours été passionné par la mécanique", affirme le pilote amateur avant de poursuivre : ""Je suis né au Mans, mon grand-père était un fan des 24h du Mans. Il m'y a emmené alors que j'avais un an". Le candidat à la primaire a même dirigé pendant un certain temps ce même circuit.

En vidéo

Naissance d’une passion : comment François Fillon a découvert la course automobile à peine âgé d’un an

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter