François Fillon aurait demandé à l'Elysée de "taper" sur Sarkozy

Politique

POLITIQUE - L'Obs a publié mercredi soir des extraits du nouveau livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde. Selon eux, Fillon aurait demandé à Jean-Pierre Jouyet, l'actuel secrétaire général de l'Elysée, de "taper vite" sur Nicolas Sarkozy pour ne pas "le laisser revenir".

Au cours d'un déjeuner avec le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet, l'ex-Premier ministre François Fillon aurait insisté auprès de celui-ci pour que la présidence de la République "tape" sur Nicolas Sarkozy. C'est ce qui ressort d'extraits du livre "Sarko s'est tué" (paru hier chez Stock) publiés mercredi soir par L'Obs .

D'après les deux auteurs, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde, la scène s'est déroulée le 24 juin dans un restaurant du 8e arrondissement de Paris. François Fillon, devenu rival de Nicolas Sarkozy à l'UMP, veut "savoir si l'Elysée va user de ses prérogatives pour accélérer le cours judiciaire des affaires visant Nicolas Sarkozy", écrivent-ils.

"Tapez vite !"

Et l'ex-Premier ministre de supplier Jean-Pierre Jouyet, actuel bras-droit de François Hollande : "Mais tapez vite, tapez vite ! Jean-Pierre, tu as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le laisser revenir. Alors agissez !"

Réagissant mercredi soir à ces révélations, François Fillon les a"formellement" démenti et dénoncé une "manœuvre grossière". Selon lui, c'est Jean-Pierre Jouyet qui aurait demandé à le rencontrer, contrairement à ce qu'écrivent Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Ces derniers ont de leur côté assuré à l'Obs que "la démarche de François Fillon [leur] a été confirmée en septembre 2014 par la présidence de la République".

Lire et commenter