François Hollande enfin populaire... sur Twitter

Politique
DirectLCI
HASHTAG – Le président de la République est en passe de franchir le cap symbolique du million de followers sur le réseau social. Homme politique français le plus suivi, il se place bien loin du leader incontesté de ce classement, Barack Obama.

Président le plus impopulaire de la Ve République ? En septembre dernier, François Hollande atteignait le score catastrophique de 13% d'opinions favorables, en dessous même des 16% enregistrés par Jacques Chirac en pleine crise qui l'a conduit à dissoudre l'Assemblée nationale. Depuis, la cote de popularité de l'actuel chef de l'Etat oscille autour de 20%, frôle parfois timidement les 25-26%.

A LIRE AUSSI >> Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande : qui est le président le plus populaire ?

Mais attention, François Hollande peut désormais se consoler. Dès samedi, il pourrait atteindre le million d'abonnés sur son compte Twitter. Maigre consolation ? Pas tant que ça, c'est son conseiller en communication qui s'en réjouissait vendredi sur le réseau social.

Loin devant Manuel Valls... et Nicolas Sarkozy

En France, jamais un homme politique n'avait atteint ce seuil. Ainsi François Hollande surclasse-t-il son Premier ministre (un peu moins de 200.000 followers) mais surtout son grand rival de 2012, Nicolas Sarkozy, qui compte lui un peu moins de 770.000 followers. Pourtant, l'ancien chef de l'Etat se sert de Twitter comme véritable relai de communication. On se rappelle qu'en septembre, c'est sur le réseau social qu'il annonçait officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP.

Actif depuis 2009, le compte de François Hollande enregistre lui peu de tweets (seulement 4388 en six ans) mais le chef de l'Etat semble prendre un virage numérique en l'alimentant plus régulièrement qu'auparavant. Déplacements, rencontres, condoléances ou félicitations aux sportifs, François Hollande colle à la fonction présidentielle même sur les réseaux sociaux.

Et les collègues, ils font quoi ?

Une pratique également respectée par son homologue anglais. Le Premier ministre britannique, David Cameron, suivi également par un peu plus d'un million de personnes (comme le compte de Buckingham Palace). Matteo Renzi a lui peut-être trouver le secret de la popularité numérique : pas un jour ne se passe sans que le jeune président du Conseil italien ne tweete ou retweete. Il a ainsi attiré près de deux millions de followers. Alexis Tsipras, en cumulant un compte en grec et un autre en anglais, plafonne à un peu moins de 300.000 abonnés.

Les chefs d'Etat européens restent bien loin donc de la "cool attitude" de Barack Obama. Le président américain est lui une véritable star sur Twitter. Chef d'Etat le plus suivi sur le réseau social, le compte officiel d'Obama est suivi par plus de 60 millions de personnes. A coups d'échanges insolites avec Bill Clinton, photos étonnantes ou promotion de son action politique, en à peine un mois, son compte personnel @Potus a attiré plus de 2,6 millions d'utilisateurs.

EN SAVOIR + >> "Bonjour Twitter ! C'est Barack"

Exception de taille, Angela Merkel est quasi inexistante sur Twitter. Avec un peu plus de 88.000 abonnés, le dernier message de la chancelière allemande remonte aux attentats de Charlie Hebdo. Etonnant pour celle qui est considérée comme la femme la plus puissante au monde.

D'autant que surprise, même mort, les chefs d'Etat conservent une certaine popularité. Ainsi, Hugo Chavez, l'ancien leader du Venezuela, décédé en 2013, compte encore... plus de 4,2 millions d'abonnés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter