François Hollande et Martine Aubry, les meilleurs ennemis socialistes

François Hollande et Martine Aubry, les meilleurs ennemis socialistes

RENCONTRE –François Hollande et Martine Aubry déjeunent ensemble samedi à Lille en marge de la Coupe Davis. Alors que les relations entre les deux rivaux de la primaire socialiste ne sont pas bonnes, metronews a sélectionné quelques piques récentes de la maire de Lille contre le chef de l’Etat.

C’est un déjeuner très politique entre deux personnalités qui entretiennent des relations difficiles depuis vingt ans. François Hollande déjeune avec Martine Aubry samedi midi à Lille. Selon une information parue dans La Voix du Nord et Le Monde, le chef de l'Etat et la maire de Lille vont se retrouver à la célèbre enseigne lilloise Meert. Ils iront ensuite assister au 3e match de la finale de la Coupe Davis disputé à partir de 15 heures au stade Pierre-Mauroy. Metronews a sélectionné trois critiques de la maire de Lille envers le chef de l’Etat lancées ces derniers mois.

"Il n'est pas trop tard pour réussir le quinquennat"

C’est la première fois que le maire de Lille sortait de sa réserve. Discrète depuis le début du quinquennat, l’ancienne première secrétaire a choisi la réforme territoriale pour passer à l’offensive le 18 juillet dernier. Déplorant le rattachement de la Picardie à la région du Nord-Pas-de-Calais, elle exprime publiquement son mécontentement. "Il n’est pas trop tard pour réussir le quinquennat, il n’est pas trop tard pour réussir la réforme de la décentralisation et cette réforme sur les régions", affirme ainsi Martine Aubry au cours d’une conférence de presse. "Depuis deux ans, si dans tous les domaines on avait eu une grande vision et une méthode, nous aurions eu un peu moins de problèmes", ajoute l’ancienne patronne du PS. Le ton est donné.

"Je demande qu'on réoriente la politique économique"

L’été n’a pas apaisé les choses. En cette rentrée, Martine Aubry ne tarde pas à repasser à l’offensive. Cette fois, c’est la politique économique menée par François Hollande et Manuel Valls qui est dans le viseur . "Je demande qu’on réoriente la politique économique. Il faut emprunter le bon chemin dans les deux ans qui viennent faute de quoi la gauche va échouer", lance-t-elle dans une interview au JDD parue le 19 octobre. "Je ne me résigne pas à la victoire de la droite en 2017", lâche-t-elle encore.

"François Hollande est un incapable. Il a tout raté"

Même si elle affirme ne pas être une "frondeuse", les tacles de Martine Aubry se multiplient. Selon le Canard Enchainé daté du 22 octobre, la maire de Lille a de nouveau des propos pas très aimables à l’égard du chef de l’Etat. "J’avais raison, François Hollande est un incapable. Il a tout raté. Le chômage, il n’a pas réussi à le faire baisser et la croissance n’est pas au rendez-vous", juge l’ex première secrétaire du PS qui estime selon le journal satirique que "tout va de travers". De quoi promettre une franche explication samedi à Lille entre les deux meilleurs ennemis socialistes.

LIRE AUSSI : >> Martine Aubry n'est pas "la chef de la fronde"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : le début de la vaccination avec Johnson & Johnson reporté en France

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Lire et commenter