François Hollande : "Je ne m'en prendrai jamais aux corps intermédiaires"

Politique
François Hollande a réagi aux propos tenus par Nicolas Sarkozy, parlant de "chienlit" au sujet des violences contre des dirigeants d'Air France. "Je veux adresser un hommage au dialogue social. Hommage aux partenaires sociaux au moment où il s'est passé des actes inqualifiables. Moi je n'en m'en prendrai jamais aux corps intermédiaires", a assuré François Hollande, lors d'une allocution à l'occasion du 70e anniversaire de la Sécurité sociale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter