François Hollande renonce à la déchéance de nationalité

Politique
DirectLCI
François Hollande recevait ce mercredi matin le président du Sénat et de l'Assemblée nationale pour discuter de la déchéance de nationalité. Un compromis paraissant "hors d'atteinte sur la définition de la déchéance de nationalité pour les terroristes", il a décidé à la suite de cet entretien de clore le débat constitutionnel. Lors de son discours à l'Élysée, le président a également déploré l'attitude de l'opposition, qui s'est refusé à toute révision constitutionnelle concernant "l'état d'urgence ou l'indépendance de la magistrature".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter