Francophonie : "Salope", "connard", "casse-toi pauvre con"... L'art oratoire politique en danger

Francophonie : "Salope", "connard", "casse-toi pauvre con"... L'art oratoire politique en danger

La semaine de la Francophonie est célébrée jusqu'à dimanche. L'occasion pour la journaliste politique, Valérie Nataf de répertorier ces joutes politiques dans lesquelles la parole est libérée. Le "salope" utilisé par Patrick Devedjian, le "connard" lancé par un passant à Jacques Chirac ou encore le "casse-toi pauvre con" destiné à Nicolas Sarkozy... L'arrivée des réseaux sociaux n'a pas arrangé les choses.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter