Frédéric Dabi : "Emmanuel Macron, un président jeune qui parle beaucoup aux 18/24 ans"

Frédéric Dabi : "Emmanuel Macron, un président jeune qui parle beaucoup aux 18/24 ans"

INTERVIEW – Invité ce vendredi sur LCI, le directeur général Opinion de l'Ifop Frédéric Dabi a détaillé les intentions de vote concernant les jeunes avant l'élection présidentielle en 2022.

"Les jeunes ne sont pas résignés." Invité ce vendredi sur LCI, Frédéric Dabi, directeur général Opinion au sein de l'IFOP, a détaillé les intentions de vote des plus jeunes à quelques mois de la présidentielle.

"Les jeunes ont été touchés par le Covid mais ils restent optimistes, et ils croient en eux", estime Frédéric Dabi. Et ce dernier de pointer un "paradigme collectif : croire à un parti, un engagement politique, tout cela s'est effondré au profit de l'engagement individuel, de la politique du petit pas, 'qui mieux que moi peut faire avancer la cause ?'"

Toute l'info sur

La présidence Macron

"Un président jeune, qui leur parle beaucoup"

Lire aussi

Selon le directeur général de l'IFOP, "il y a deux jeunesses : les 18/24 ans sont sur Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Le premier suscite un effet identificatoire, un président jeune qui leur parle beaucoup. Les 25/30 ans sont sur un vote contestataire, avec Marine Le Pen." 

"Ce qui est intéressant, c'est qu'il s'agit d'un vote d'adhésion, alors que chez [l'ensemble des Français] qui votent le Pen c'est un vote de contestation", a poursuivi Frédéric Dabi. "Est-ce qu'ils iront voter ? Personne ne peut le dire. Ils étaient 84% à s'abstenir aux élections régionales. Mais il y a encore une magie de l'élection présidentielle, pour faire changer les choses."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

"The Voice All Stars" : qui a le plus de chances de remporter la finale ?

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 de nouveau franchi en France

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.