Frontières, expulsions... : les idées radicales de Nicolas Bay (FN) pour lutter contre le terrorisme

Frontières, expulsions... : les idées radicales de Nicolas Bay (FN) pour lutter contre le terrorisme
Politique

TERRORISME - Invité ce mercredi matin sur le plateau d'Itélé, le secrétaire général du Front national Nicolas Bay a appelé à rétablir les frontières nationales et à expulser les étrangers déjà condamnés, afin de lutter contre le terrorisme. Selon lui, tous "les terroristes" passés à l'acte en France sont "issus de l'immigration".

Nicolas Bay part en guerre contre l’immigration. Quelques jours après les attentats de Nice qui ont fait 84 morts, le Secrétaire général du FN appelle à la mise en place de mesures radicales pour lutter contre le terrorisme. Selon lui, la solution réside surtout dans le rétablissement des frontières et l’expulsion des étrangers déjà condamnés.

Invité sur Itélé ce mercredi matin, Nicolas Bay a estimé que "l’état d’urgence n’était pas une solution miracle" et que "le point commun de tous les terroristes (à l’origine des attentats perpétrés en France depuis 18 mois), est d'être issus de l'immigration, et d'avoir déjà été condamnés."

"Beaucoup d'étrangers profitent du laxisme de la France"

Nul doute pour le frontiste au discours musclé, le meilleur moyen de lutter efficacement contre le terrorisme est de "rétablir les frontières nationales" pour se "protéger". "Beaucoup d'étrangers de profiter du laxisme de la France pour s'y installer sans volonté de s'assimiler (…) Si on expulsait tous les délinquants étrangers de notre pays, on se prémunirait d'un risque terroriste."

Estimant que le gouvernement n’est pas à la hauteur, Nicolas Bay a taclé Manuel Valls en déclarant que "le rôle du Premier ministre n’était pas de compter les morts, mais d'empêcher qu'il y en ait de nouveaux". Les huées contre Manuel Valls lors de son arrivée sur la Promenade des Anglais le 19 juillet, "étaient légitimes", a-t-il insisté, assurant que "dans n'importe quel pays, face à une telle situation, le gouvernement démissionnerait". 

A LIRE AUSSI 
>>  Attentat de Nice : Bernard Cazeneuve dénonce des "polémiques indignes"  >>  Mohamed Lahouaiej-Bouhlel : zoom sur la personnalité ultra-violente du tueur de Nice >>  Attentat de Nice : ce que l'on sait de la préparation de l'attaque par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel >>  Qui sont les victimes de l'attentat de Nice ? >>  "On aurait dit que c'était fini pour lui", raconte un voisin du tueur

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent