"Où était la France en mai dernier sur le sujet syrien ?" Le tacle d'Emmanuel Macron à François Hollande

Politique
HOLLANDE BASHING - Interrogé sur le rôle de la France dans le règlement du conflit en Syrie, samedi au terme du G20, Emmanuel Macron s'en est pris frontalement au bilan de François Hollande en la matière. Une séquence à revoir en vidéo.

Rarement Emmanuel Macron n'aura prononcé de verdict aussi lapidaire sur son prédécesseur, en particulier sur un sujet international. Le chef de l'Etat, interrogé samedi, au terme du G20 à Hambourg, sur le rôle de la France dans le règlement du conflit syrien, s'en est pris ouvertement au bilan de François Hollande en la matière. 


Emmanuel Macron répondait à la question d'un journaliste sur les avancées sur ce dossier après la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine, qui devrait aboutir dans les prochaines heures à un accord de cessez-le-feu dans le sud de la Syrie. La France peut-elle jouer un rôle dans ce contexte nouveau ? La réponse du chef de l'Etat est cinglante : 

Où était la France en mai dernier sur le sujet syrien ? Nulle part. Ni à Astana, ni à GenèveEmmanuel Macron

Emmanuel Macron a insisté sur la ligne défendue désormais par la France, à rebours de la diplomatie sous le quinquennat précédent : la priorité à la lutte contre "le terrorisme islamiste sous toutes ses formes, sans aucune nuance", et le refus d'imposer comme préalable le départ de Bachar al-Assad du pouvoir en Syrie afin "d'éviter la création d'un Etat failli". 


Un position à l'inverse de celle de François Hollande, qui explique cette saillie du chef de l'Etat et illustre la nouvelle ligne défendue par la France, moins éloignée de ce fait de l'allié russe. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter