Gérard Larcher "en total désaccord" avec la baisse de 30% de parlementaires

Gérard Larcher "en total désaccord" avec la baisse de 30% de parlementaires

Politique
DirectLCI
POLITIQUE - Le président du Sénat est "en total désaccord" avec la réduction de 30% des parlementaires souhaitée par l'exécutif dans sa réforme des institutions. Il explique ses raisons dans un entretien au Figaro à paraître vendredi 6 avril.

Gérard Larcher ne veut pas voir le nombre de parlementaires diminuer, et il le fait savoir. Dans un entretien au Figaro à paraître vendredi 6 avril, le président du Sénat (LR) se dit "en total désaccord" avec la réduction de 30% du nombre de parlementaires voulue par l'exécutif dans sa réforme des institutions. Selon lui, elle ne permettrait pas une "juste représentation des territoires".

Mais Larcher ne trouve pas que des aspects négatifs aux récentes propositions de l'exécutif : il a en effet "le sentiment d'avoir été entendu" sur la proposition d'introduire 15% de proportionnelle aux élections législatives. Pour le président du Sénat, où la droite est en position de force, il s'agit d'une "voie de passage" entre cet "engagement du président de la République" et les défenseurs du scrutin majoritaire, dont Les Républicains.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter