Gilbert Collard "espionné" par... Siri ?

Politique
DirectLCI
CONFUSION – Dans une interview à Radio Classique, le député FN assure être sur écoute. Mais il pourrait bien avoir confondu "être sur écoute" et "avoir enclenché l'assistant vocal de son smartphone".

Ce mardi matin, l’interview de Gilbert Collard par Guillaume Durand sur Radio Classique a donné lieu à quelques fulgurances mémorables. Notamment lorsque le présentateur demande à son invité de réagir au sujet des "révélations" controversées contenues dans le livre Bienvenue Place Beauvau. 


En effet, les auteurs affirment que le patron du RAID aurait proposé ses services au Front national par son intermédiaire. En guise de réponse, Gilbert Collard a affirmé prendre son intervieweur "pour un con". 


Quand il en vient aux rumeurs autour du fameux "cabinet noir" de François Hollande qui aurait généreusement informé Le Canard pour faire plonger François Fillon, Gilbert Collard ne se dit pas "surpris" parce qu’il "se sait lui-même espionné". Et c’est là que l’interview flanche définitivement... 

Espionné par Siri

Ainsi, pour Gilbert Collard, son téléphone est sur écoute car il parle "tout seul": "Je le sais parce que mon téléphone, de temps en temps, se déclenche tout seul et me dit : 'Répétez ce que vous venez de dire?' Bon, je vois pas comment le téléphone pourrait se déclencher tout seul."


Nous, on a une idée. Il doit s’agir juste de Siri, l’application vocale présente sur votre Smartphone, capable d'écouter et répondre à son interlocuteur et qui peut se déclencher lorsqu'on appuie sur le bouton central. Loin d’un quelconque cabinet noir donc. Une réflexion guère étonnante puisque Gilbert Collard a déjà prouvé par le passé que la technologie et lui faisaient trois...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter