Gilbert Collard (FN) perd son immunité parlementaire

Gilbert Collard (FN) perd son immunité parlementaire
Politique

JUSTICE - Le bureau de l’Assemblée nationale a levé ce mercredi l’immunité parlementaire dont bénéficie le député FN Gilbert Collard. Le parquet avait ouvert une enquête après la diffusion sur Twitter de photos d’exactions commises par Daech par l'élu du Gard.

Gilbert Collard va devoir s’expliquer devant la justice. Le bureau de l’Assemblée nationale a voté ce mercredi la levée de l’immunité parlementaire du député FN du Gard. Ce dernier avait diffusé sur Twitter des photos d’exactions commises par le groupe Etat islamique, ce qui avait donné lieu à l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet pour "diffusion d’images violentes". Le bureau de l'Assemblée avait une première fois, en février, rejeté une telle demande, la requête de la justice n'étant jugée pas "suffisamment précise".

La décision a rapidement fait réagir Gilbert Collard (sur Twitter toujours). "La presse m'apprend que, pour un tweet, l'Assemblée a levé mon immunité que l'ancienne n'avait pas levée : je les trouve ridicules!".

Lire aussi

Tous les députés siégeant au bureau de l’Assemblée se sont prononcés pour la levée de l’immunité parlementaire, sauf Clémentine Autain, élue de la France insoumise. "Les députés Insoumis sont en désaccord total avec ce qu'a fait Gilbert Collard, que nous combattons politiquement de toutes nos forces. Mais le bureau ne statue pas sur le fond. Ce qui s'est joué ce matin est une remise en cause de fait de l'immunité parlementaire, dans des délais pas démocratiques (...) LREM joue avec le feu", a-t-elle justifié auprès de l'AFP.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent