Gilets jaunes : quand Marine Le Pen voit des "convergences" entre le RN et La France Insoumise

Politique

Toute L'info sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

RAPPROCHEMENT - Selon la présidente du Rassemblement national, le mouvement des Gilets jaunes a mis en lumière des "convergences" entre son parti et La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Elle s’explique dans "Valeurs Actuelles".

Et si les Gilets jaunes étaient à l’origine d’un rapprochement tant inattendu qu’improbable ? Selon la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui a accordé un entretien à l’hebdomadaire "Valeurs Actuelles", il y aurait donc "certaines convergences entre le Rassemblement national et la France Insoumise".

Si la leader du mouvement frontiste critique ouvertement le manque de "courage" de son homologue de la France Insoumise, elle note quand même des sujets communs comme l’immigration, reprise ces derniers temps dans les discours de Mélenchon.

"M. Mélenchon est assez intelligent pour s'être posé la question de l'immigration. La tentation de rompre avec cette idéologie immigrationniste ultraradicale lui a traversé l'esprit, mais il est coincé. Des gauchistes, des communautaristes et des indigénistes constituent l'ossature de son mouvement, plus que de son électorat", dit-elle dans Valeurs Actuelles à paraître jeudi. 

Chute de Mélenchon ?

Mais arine Le Pen explique ne pas s’être rapprochée, elle, de LFI, jusqu'à critiquer son mode opératoire. "Sur le constat ça peut nous arriver d'être d'accord, mais sur les solutions nous (avons) en règle générale des propositions qui sont divergentes".

Voir aussi

"C'est la raison pour laquelle La France Insoumise est plutôt actuellement en perte de vitesse", a-t-elle ajouté sur Radio Classique. Après avoir remis en question "le conservatisme politique" de Marion Maréchal, Maeine Le Pen a avoué que sa nièce ne revendrait pas en politique de sitôt.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter