Gilets jaunes, taxe carbone... Ce qui attend Nicolas Hulot pour son retour dans "L'Emission politique" ce jeudi

Gilets jaunes, taxe carbone... Ce qui attend Nicolas Hulot pour son retour dans "L'Emission politique" ce jeudi
Politique

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

COME-BACK - L'ancien ministre de la Transition énergétique est de retour jeudi soir à 21 heures sur France 2 après trois mois de diète médiatique. Il sera bien sûr question avant tout d'écologie, en pleine de mobilisation des Gilets jaunes.

Retiré dans sa maison familiale d'Ille-et-Vilaine, puis parti en voyage... Nicolas Hulot s'est fait très discret depuis sa démission surprise du gouvernement fin août. L'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire quitte sa réserve médiatique jeudi soir en répondant à l'invitation de "L'Emission politique", à 21 heures sur France 2 - un rendez-vous négocié dès le début du mois d'octobre. 

Celui qui reste l'une des personnalités politiques des Français malgré son constat d'échec au sein du gouvernement ne pouvait pas mieux tomber. Il n'a jamais été autant question de taxe carbone et de transition écologique qu'en cette période marquée par la mobilisation des Gilets jaunes contre l'actuel gouvernement. 

Attendu au tournant

L'exécutif, qui a pris soin de ménager son ministre sortant, devrait être particulièrement attentif - voire fébrile ? - aux propos que tiendra cette figure de l'écologie, en particulier à propos de la taxe sur les carburants. Certains au sein du gouvernement ne cachaient pas, ces derniers jours, leur souhait de voir le populaire Nicolas Hulot sortir du bois pour défendre une fiscalité destinée, en principe, à mettre la France au diapason de ses propres engagements climatiques. "Pendant quinze mois, il a tiré la sonnette d'alarme sur l'urgence à mettre un coup sur la taxe carbone", rappelait ainsi, de façon explicite, un ministre sollicité par LCI. 

Voir aussi

Actualité oblige, Nicolas Hulot sera notamment confronté, durant l'émission, à un porte-parole du mouvement des Gilet jaunes et il aura probablement l'occasion de s'exprimer sur la fiscalité écologique telle qu'il la conçoit. "Il brûle de s'exprimer sur les Gilets jaunes", a fait savoir la journaliste Léa Salamé, dans un entretien au Figaro

"Il ne revient pour juger l'action du gouvernement", estime toutefois le député Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot, auprès de LCI. "Il vient pour évoquer de grands sujets écologiques comme la prochaine Cop24 [qui se déroulera en Pologne début décembre, NDLR]."

"On n'a pas réussi à se comprendre"

Pour autant, Nicolas Hulot devrait se confier assez librement sur son départ du gouvernement. Dans une interview enregistrée dans le cadre de l'émission, dont France 2 a dévoilé un extrait mercredi, l'ex-ministre explique avoir voulu mettre fin, par sa démission, à "une sorte de mystification" qui consistait à "donner le sentiment qu'on était à la hauteur des enjeux" alors "qu'on ne l'était pas". Il reviendra aussi sur sa relation avec Emmanuel Macron et Edouard Philippe, marquée par "l'amitié" et "le respect", mais aussi par le fait "qu'on n'a pas réussi à se comprendre". 

Lire aussi

Au cours de "L'Emission politique", Nicolas Hulot aura également l'occasion de débattre avec le philosophe Alain Finkielkraut - dont l'un des engagements méconnus vise à combattre l'élevage intensif - ainsi qu'avec une agricultrice, et avec le patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux. Outre la taxe sur les carburants, plusieurs autres dossiers intéresseront probablement le plus médiatique des écologistes, en particulier le report de la fermeture de certaines centrales nucléaires, et le budget de l'écologie qui serait amputé en 2019.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent