Gilles Carrez, dans le viseur du fisc, plaide la "bonne foi"

Politique
DirectLCI
Le député UMP Gilles Carrez risque un redressement fiscal en raison du non-paiement de l'ISF, selon une information de Mediapart confirmée par le parlementaire qui dit être "complètement de bonne foi".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter