Gilles Kepel : "Certains pour gagner les élections, vont pêcher des voix dans des groupes identitaires ou communautaires"

DirectLCI
INTERVIEW - Gilles Kepel, spécialiste du monde arabe et de l'Islam était l'invité de LCI ce mardi matin et s'est inquiété de la fracture qui est selon lui, en train de se développer dans la société française.

Les récents évènements liés au terrorisme, à la polémique sur le burkini ou encore à l’élaboration par le ministère du Travail d’un "guide pratique du fait religieux en entreprise", illustrent-ils la présence d’une fracture dans la société française ? Selon Gilles Kepel, spécialiste des causes profondes du terrorisme extrême et de l'islam, un clivage se développe entre des "groupes qui victimisent au maximum les musulmans autour du thème de l’islamophobie, de cette fracturation communautaire autour d’une identité religieuse et de l’autre côté, des groupes identitaires plutôt ethno-raciale".  

Un homme politique doit rassemblerGilles Kepel

Et "certains pour gagner les élections, vont aller pêcher des voix dans ces groupes identitaires ou communautaires" dénonce-t-il. "Mais je crois que ce n’est pas ça : un homme politique doit rassembler le pays, se projeter et je suis très préoccupé par le tour que peut prendre la campagne alors même qu’elle n’a pas encore commencée". 


La question off

En off devant les caméras, Gilles Kepel affirme ne pas avoir peur de la montée du terrorisme en France. "Même si on est très nombreux à être menacés aujourd’hui, parce que justement, j’analyse le phénomène de l’intérieur. Je le connais bien et je crois donc que l’on voit sa rationalité. Quand on comprend la rationalité de ceux qui veulent nous détruire, on comprend finalement qu’on est supérieurs à eux". 


En vidéo

La question off d'Audrey Crespo Mara à Gilles Kepel

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter