Gouvernement : qui sont les millionnaires et les moins bien lotis ?

PATRIMOINE - La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement. Trois ministres, Muriel Pénicaud, Nicolas Hulot et François Nyssen, se démarquent fortement. Nous avons examiné l'ensemble de ces déclarations.

Des ministres millionnaires, d'autres beaucoup plus proches du patrimoine moyen des Français. Les déclarations des membres du gouvernement, mises en ligne vendredi par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), témoignent d'une grande diversité de situations au sein de l'exécutif, tant sur la richesse globale que sur la répartition du patrimoine de chacun. 


La HATVP publie au total les déclarations de trente ministres, celles des deux nouveaux secrétaires d'Etat, Delphine Gény-Stephann et Olivier Dussopt n'ayant pas encore été communiquées. L'examen des documents présentés permettent de tirer plusieurs enseignements sur le patrimoine des membres de l'exécutif. Deux précisions préalables : nous avons tenu compte, pour les biens immobiliers, de la quote-part déclarée par le ou la ministre (et non de la valeur totale d'un bien, dont la propriété peut être partagée avec un membre de la famille) ; en outre, nous n'avons pas pris en compte les éléments du passif, dette fiscale ou emprunt en cours, qui figurent à la fin de chaque déclaration. Voici ce que l'on peut ainsi retenir. 

Trois ministres largement en tête : Pénicaud, Hulot, Nyssen

Selon nos calculs, les quatre ministres les plus fortunés représentent à eux seuls plus de la moitié du patrimoine déclaré du gouvernement. Dans l'ordre, la ministre du Travail Muriel Pénicaud (7.5 millions d'euros), le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot (6 millions), la ministre de la Culture Françoise Nyssen (5.1 millions) et dans une moindre mesure la ministre de la Santé Agnès Buzyn (2.4 millions) occupent la tête du palmarès des patrimoines déclarés. 


Viennent ensuite la ministre des Armées Florence Parly (2.2 millions), la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau (1.9 million) et le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner (1.36 million). Au total, 11 ministres détiennent un patrimoine supérieur à 1 million d'euros. 

Quatre ministres à moins de 240.000 euros

Au sein du gouvernement, les quatre qui forment la queue de peloton, avec un patrimoine proche ou inférieur au patrimoine moyen des Français, sont le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin (48.000 euros) et les secrétaires d'Etat Sébastien Lecornu (165.000), Julien Denormandie (208.753) et Brune Poirson (236.223), qui comptent aussi parmi les plus jeunes membres de l'exécutif. 

Les fortunes les plus diversifiées

Les membres du gouvernement qui possèdent les patrimoines les plus élevés sont logiquement ceux qui ont le plus diversifié leurs richesses. Muriel Pénicaud, épinglée récemment pour avoir touché des stock-options au sein du groupe Danone alors que ce dernier allait procéder à un plan social, détient une fortune répartie entre des contrats d'assurance-vie (3.8 millions), des comptes d'épargne (1.8 million), des produits financiers et, dans une moindre mesure, de l'immobilier (1.6 million). 


Nicolas Hulot détient plus de la moitié de son patrimoine dans sa société Eole Conseil, où il possède pour 3.1 millions d'euros de parts, le reste étant composé, côté immobilier, de quatre maisons et d'un appartement, de neuf véhicules, mais aussi de plus de 968.000 euros en assurance vie. Le troisième patrimoine du gouvernement, François Nyssen, constitue un cas à part puisque la ministre de la Culture déclare 4 millions d'euros de la société Le Rosier, c'est-à-dire la maison d'édition Actes sud, qu'elle codirigeait avant sa nomination au gouvernement. 

Prime au patrimoine immobilier

De façon plus classique, la plupart des membres du gouvernement ont un capital constitué majoritairement de biens immobiliers. C'est le cas notamment de Florence Parly (1.6 million dans des sociétés civiles immobilières), de Nathalie Loiseau (1.6 million pour un appartement parisien) ou encore, dans une moindre mesure, de l'ex-porte-parole du gouvernement Christophe Castaner (842.000 euros d'immobilier), du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb (801.000 euros) et des ministres Jacqueline Gourault, Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Lemoyne (plus de 900.000 euros en patrimoine bâti ou non bâti). 

Les comptes épargne largement représentés

Les ministres du gouvernement semblent attachés, comme de nombreux français, aux produits traditionnels de l'épargne. A ce titre, certains présentent des comptes bancaires bien garnis comme la ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard (318.800 euros), celui de l'Economie Bruno Le Maire (228.300 euros) ou encore celle de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal (308.000 euros).

Les biens de luxe beaucoup plus rares

Si l'on en croit les déclarations des ministres, peu d'entre eux détiennent des biens de luxe dans leur patrimoine. Ce n'est le cas que d'Agnès Buzyn, qui signale près de 56.000 euros en meubles, en tableaux et en bijoux, et de Bruno Le Maire, avec 35.000 euros de meubles et de tableaux.


Enfin, 17 ministres sur 30 déclarent une voiture personnelle, mais pas de grosse cylindrée. Le record en nombre de véhicules est détenu par Nicolas Hulot, avec ses six voitures, auxquelles s'ajoutent une moto, un scooter électrique et un bateau, pour une valeur totale estimée à  105.000 euros, dont une Volkswagen à 50.000 euros, acquise cette année. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter