Grand débat national : Laurent Wauquiez préconise une baisse de 10% de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes

Grand débat national : Laurent Wauquiez préconise une baisse de 10% de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes
Politique
PROPOSITIONS - A quelques jours de la conclusions du grand débat national, le président des Républicains, Laurent Wauquiez, a accordé une interview au "Figaro" jeudi 14 mars, demandant notamment une baisse de l'impôt sur le revenu et des mesures fiscales visant les personnes âgées.

Le grand débat national doit se terminer le vendredi 15 mars. A la veille de cette date butoir, le président des Républicains met en avant une série de propositions dans une interview au Figaro et déclare : "Il est temps d’en sortir par des actes clairs". Laurent Wauquiez met surtout des propositions sur la table, à commencer par une baisse des impôts, taclant au passage le gouvernement et ses prédécesseurs.

"Le sujet n’est pas de faire un tournant social en augmentant encore l’assistanat dans notre pays ; le sujet n’est pas de prendre un tournant en augmentant encore les impôts comme la quasi-totalité des membres du gouvernement le propose chaque semaine. Si Emmanuel Macron a échoué au bout de deux ans, c’est qu’il a commis la même faute que François Hollande", dit-il. Une augmentation des impôts et qualifiée "d’erreur fondatrice" par le patron de la droite. "Quand on regarde ce que disent les Français (…) qu’on les laisse respirer avec moins d’impôts."

Impôts, successions, retraités…

Pour cela, Laurent Wauquiez dévoile une proposition fiscale qui devrait faire parler. "Je demande une baisse de 10 % de l’impôt sur le revenu pour toutes les classes moyennes, sans condition. Et je propose la baisse des droits de succession en augmentant de 50 % le patrimoine que l’on peut transmettre à ses enfants, petits-enfants, de son vivant, sans acquitter des impôts."

Je demande une baisse de 10 % de l’impôt sur le revenu pour toutes les classes moyennes.Laurent Wauquiez

Des propositions qu’il accompagne d’autres idées générales, notamment autour du travail. L’ancien ministre tance la politique d’Emmanuel Macron : "Avant de distribuer la richesse, il faut la créer". Plaidant au passage pour une valorisation du travail. Enfin Laurent Wauquiez dit penser aux retraités, "les principales victimes des mesures qui ont été prises depuis deux ans", en référence à la hausse de la CSG. Des mesures qui ont un coût et qui doivent permettre d'augmenter substantiellement les recettes de l'Etat. Mais le chef des Républicains l’assure, cela reste possible "sans hausse d’impôt".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Grand débat national

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter