Grand débat national, phase 2 : conférences régionales et tirage au sort... ce qui vous attend en mars

Politique
POLITIQUE - Alors que les réunions locales doivent se poursuivre jusqu'à mi-mars, se tiendront ensuite des conférences nationales et régionales censées aider à la restitution du ce grand débat national, qui dure depuis un mois et demi. Des dizaines de citoyens seront tirés au sort pour y participer.

Après les rencontres locales, place aux conférences nationales et régionales. Le Grand débat national entre dans sa deuxième phase.  Le président de la République en déplacement à Bordeaux a confirmé le calendrier vendredi. Ainsi, pour aider à la restitution des débats et aider l'exécutif à décider des sujets sur lesquels des réponses seront attendues, se succéderont plusieurs conférences nationales et régionales. Les données recueillies seront analysées jusqu'à mi-avril.

• Les 11 et 13 mars

Quatre conférences thématiques nationales réunissant les corps intermédiaires (syndicats, élus et associations) auront lieu les 11 et 13 mars. Le 11 mars se tiendront les conférences "Transition écologique" au ministère de l’Ecologie et "Démocratie et citoyenneté" au ministère de la Justice. Le 13 auront lieu celles sur la "Fiscalité et les dépenses publiques" à Bercy et l'"Organisation de l’Etat et des services publics" au ministère de la Cohésion des territoires.


Ces conférences d’une journée "seront fondées sur les contributions et propositions des participants" afin de "tracer des perspectives de travail en commun" ont précisé à l’AFP les services de la consultation. Leurs conclusions seront mises à disposition des citoyens tirés au sort qui participeront ensuite aux conférences citoyennes régionales (CCR).


• 15-16 et 22-23 mars

Ces vendredis et samedis, auront lieu les conférences citoyennes régionales (CCR). Dix-huit doivent être organisées, une par grande région, en métropole et en outremer. Pour chacune des conférences, 70 à 100 citoyens seront tirés au sort.

Des débats à l'Assemblée et au Sénat

Enfin, le président de la République a annoncé vendredi 1er mars à Bordeaux que début avril, seront organisé des débats à l'Assemblée nationale et au Sénat. "Émergeront des propositions et de vrais projets de la part des formations politiques présentes à l’Assemblée nationale et au Sénat. Je pense que c’est un temps très important" a expliqué Emmanuel Macron.


"Des décisions à court terme, immédiates, pourront être apportées" a assuré le chef de l'Etat. "Il y a sans doute aussi des chantiers que nous allons ouvrir qui prendront plusieurs mois. Il y aura donc à l’été et à l’automne une série de décisions sur la base des travaux qui seront ainsi lancés."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Grand débat national : l'heure des annonces

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter